Gabon: Mgr Mathieu Madega Lebouakehan à Dibwangui

Au courant du mois écoulé, l'Evêque de Mouila, Mgr Mathieu Madega Lebouakehana sillonné le regroupement de villages proches de Dibwangui et de Mbigou dans la Boumi-louetsi. L'objectif visé par cette tournée, était l'ouverture officielle des lieux de cultes fermés depuis l'avènement de la covid-19 .

De l'église St Lourdes de Dibwangui en passant par Christ ressuscité de Mbigou, l'Evêque a ouvert les grandes portes des lieux de cultes en adressant un message fort aux paroissiens. Il a invité les chrétiens à garder la foi en ce temps de carême qui est le moment propice pour accorder plus de temps à son Créateur, de se priver soi-même, de partager et de témoigner de l'amour envers son prochain.

Au cours de cette mission, Mgr Mathieu Madega Lebouakehan ,accompagné du Curé de Mbigou, Rodrigue Nziengui Nziengui et son Vicaire ,l'Abbé Alban de la paroisse de Christ ressuscité, ont rencontré les représentants des enseignants bénévoles afin de s'enquérir de leur situation administrative qui n'est pas résolue depuis plusieurs années.

Lors de ces échanges, Mgr Mathieu Madega Lebouakehana a su redonner foi à ses hôtes et les a motivés à toujours revoir leur dossier car les recrutements avaient été gelés depuis plusieurs années. Il n'a pas manqué de les féliciter et les remercier pour le travail abattu au quotidien.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.