Maroc: Mme Bouchareb souligne la nécessité de coordonner les programmes d'action avec l'ONU-Habitat pour la promotion de la coopération Sud-Sud

Rabat — La ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville, Nouzha Bouchareb a souligné, mercredi, la nécessité de coordonner avec le Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) pour la promotion de la coopération Sud-Sud, conformément aux directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Intervenant par visioconférence, lors de la première session 2021 d'ONU-Habitat, organisée les 7 et 8 avril 2021 à Nairobi, la responsable gouvernementale a relevé que la coopération Sud-Sud a été davantage renforcée par l'ouverture, en mars dernier, d'un bureau national d'ONU Habitat à Rabat, ainsi que la signature du programme pays de l'ONU-Habitat 2020-2023.

Citée par un communiqué du ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville, Mme Bouchareb a relevé que le programme pays ONU-Habitat 2020-2023 a permis la détermination de trois principaux défis.

Le premier concerne l'amélioration de l'accès à l'information, tandis que le second a trait à la mise en place d'agendas ruraux pour les établissements humains, explique-t-elle, ajoutant que le troisième défis est lié au développement de nouvelles approches permettant une meilleure gestion des espaces urbains.

La ministre n'a pas manqué de mettre en lumière l'engagement du Royaume, durant les deux dernière décennies, à adopter des réformes structurelles majeures, telles que la régionalisation avancée ou encore la mise en œuvre d'agendas urbains, conformément à la vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

S'agissant de la pandémie de Covid-19, Mme Bouchareb a relevé que malgré ses répercussions négatives, cette crise a permis de tirer de nombreuses leçons relatives, notamment, à la solidarité mondiale et à l'importance de l'innovation.

Dans sa vision africaine, le Maroc a engagé, pendant la crise de Covid-19, des actions de solidarité au profit des Etat africains, dans le cadre de la mise en œuvre de l'initiative lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en tant que démarche pragmatique et orientée vers l'action, devant permettre un partage d'expériences et de bonnes pratiques et visant à établir un cadre opérationnel.

Par ailleurs, la responsable gouvernementale a mis en avant les diverses mesures déployées par le Royaume pour lutter contre la propagation de la Covid-19 et ses répercussions négatives, notamment dans les domaines de l'emploi, rappelant les Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour procéder à la création immédiate d'un Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus.

Ce fonds, poursuit-elle, procède des valeurs de partage et d'entraide qui ont toujours caractérisé la société marocaine et de la volonté du Souverain d'insuffler un élan de solidarité pour soutenir l'effort national de lutte contre la Covid-19 et réduire ses répercussions économiques et sociales.

Dans ce sens, elle s'est félicitée du déroulement de la campagne de vaccination anti-Covid19, saluant l'initiative Royale visant un accès gratuit au vaccin à tous les citoyens marocains.

Sur un autre volet, la ministre a affirmé que la crise sanitaire que connaît le Maroc, à l'instar des autres pays du monde, a accentué l'importance du secteur du logement et sa contribution dans la lutte contre la précarité et les disparités sociales.

Cependant, cette crise a permis l'accélération de la numérisation du secteur, a affirmé Mme Bouchareb, notant que le taux de numérisation dans le secteur est passé de 55% au début de la crise à 97% actuellement, conclut le communiqué.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.