Congo-Kinshasa: Conjoncture nationale - La branche « extraction » tire le Produit intérieur brut

La croissance économique a enregistré une baisse entre 2019 et 2020, selon le constat général. Toutefois, la Commission de conjoncture économique (CCE) réunie le 7 avril sous la présidence du Premier sortant, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, note que la mesure de cantonnement des travailleurs dans les sites extractifs et la bonne tenue des cours mondiaux des produits miniers ont contribué énormément à cette faible croissance.

Parmi les faits marquants retenus par la CCE au cours de sa dernière réunion hebdomadaire, il y a bien entendu le ralentissement de l'activité économique sur fond des mesures visant à contenir la propagation de la covid-19. Cela se confirme dans le rapport de la Commission des études statistiques et des comptes nationaux portant sur la production à fin décembre 2020. En chiffres, cette croissance économique ne s'est située qu'à 1,7 %, alors qu'elle avait franchi les 4,4 % en 2019. Ce faible taux de croissance a pu être possible avec la performance enregistrée du côté des mines en RDC.

En effet, le secteur a profité de l'effet combiné du cantonnement des travailleurs dans les sites d'extraction et de la bonne tenue des cours mondiaux des produits miniers. La CCE a fait état, par exemple, de la nette progression de la production du cobalt et du cuivre passant respectivement de « 77 964 tonnes à 86 591 tonnes au cours de cette période, tandis que la production du cuivre s'est fortement améliorée passant de 1.420.386 tonnes 2019 à 1.601.218 tonnes en 2020 ».

En dehors du secteur minier, l'analyse du PIB révèle beaucoup plus un recul de 1,3 % en 2020 de l'activité économique, contre une progression de 5,8 % une année plus tôt. Pour clôturer avec le secteur minier, il faut signaler le lancement officiel de la nouvelle filiale de la Générale des carrières et des mines baptisée « Entreprise générale du cobalt ». Sa mission est de faire asseoir le monopole de l'État sur l'achat, le traitement et la vente du cobalt artisanal. Pour rappel, il s'agit d'une production estimée à environ 20 % du cobalt total exploité en RDC.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.