Congo-Kinshasa: Escale Bantoo - Cilia Jules et Monie Kongo en sélection officielle

A l'issue de l'appel à candidature, le jury local du salon Escale Bantoo s'est prononcé sur les artistes sélectionnées pour participer à ce programme prévu du 21 au 24 juillet à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC). Cilia Jules et Monie Kongo vont, pour la toute première fois, représenter le Congo lors de ce rendez-vous.

Ouvert aux artistes musiciennes de tous les genres musicaux et concernant exclusivement le spectacle en live, Escale Bantoo est un programme dédié à la promotion des chanteuses en particulier et des femmes actives dans le secteur des industries créatives en général. Depuis sa création en 2016, le salon s'organise autour d'un marché professionnel, des conférences, formations aux métiers du spectacle vivant et d'une scène musicale riche en couleur.

« A travers Escale Bantoo, nous proposons un programme d'appui à la structuration, la promotion et la diffusion internationale des jeunes chanteuses d'Afrique. Une passerelle entre les acteurs de la filière musicale africaine et les réseaux internationaux des musiques du monde », précise Scène d'ébène, organisatrice de l'événement. Et cette année, Cilia Jules et Monie Kongo sont les deux artistes retenues pour bénéficier de cet appui.

Cilia Jules, de son vrai nom Princilia Louboungou, est une artiste compositrice et interprète congolaise, basée à Pointe-Noire. Avec une voix roots, c'est depuis sa tendre enfance que la passion pour la musique s'est mise à brûler en elle. Télécommande à la main en guise de micro, interprétant des morceaux qu'elle aimait beaucoup, c'est de la sorte qu'elle se projetait en véritable artiste sur scène. Un rêve de petite fille qui a considérablement pris durant son séjour au Bénin, où elle décrocha un master en sciences politiques et juridiques.

De ce déclic d'envol musical à son premier single en solo « Baobab », du temps s'est écoulé mais pas sa passion. Pas à pas mais sûrement et avec beaucoup de détermination, Cilia Jules souhaite désormais faire remarquer un vrai et nouveau talent de la chanson au public congolais et celui d'ailleurs. Sa sélection au salon Escale Bantoo est une grande joie pour l'artiste et vient conforter ses projets à venir. Avec un style world music mettant en exergue la richesse culturelle et traditionnelle du Congo, Cilia Jules n'a plus qu'une hâte, « être sur scène à Kinshasa ».

S'agissant de la seconde artiste, elle est belle, douce, battante et a un franc-parler qui suscite l'admiration. Monie Kongo fait partie des rares artistes congolaises qui ont fait de la réappropriation de l'identité culturelle et de la préservation du patrimoine ancestrale leur cheval de bataille. Jeune talent de la world music, elle a forgé son expérience dans les chorales et autres groupes professionnels de musique. Elle a fait du RnB, du reggae, de la rumba et même du zulu, avant de s'imposer dans le style de la musique traditionnelle kongo.

Sa mélodie s'inspire essentiellement des rites et rythmes du royaume Kongo, d'où elle est originaire. En effet, elle puise son répertoire dans l'immense réservoir de berceuses, de chants initiatiques, de mélodies sacrées ou des cérémonies rituelles en l'honneur du « Nzambia Mpungu », le Dieu créateur chez les Kongo et dans la religion « ngunza ». Charismatique sur scène, elle a récemment fait forte figure dans le cadre de la réalisation du programme « Tosala », organisé par l'Institut français du Congo. Une initiative visant à s'exprimer contre les violences faites aux femmes et à encourager le leadership féminin.

Malgré des débuts difficiles et aucun album pour l'heure, Monie Kongo a su trouver sa voix et espère fièrement mettre en avant ses origines lors de cette grande messe de la musique. « Cilia Jules et Moi avions été sélectionnées pour représenter le Congo à la 4e édition du Salon Escale Bantoo en RDC. Kongo je vous retrouve à Kinshasa », a partagé l'artiste toute contente sur son compte Facebook.

Notons qu'outre les artistes du Congo, les chanteuses du Cameroun, Gabon, Tchad et de la RDC, pays hôte, prendront également part à cet événement.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.