Algérie: Beldjoud - Les walis de la République soumis à une évaluation périodique

Alger — Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du Territoire, Kamel Beldjoud, a affirmé jeudi à Alger que les walis de la République étaient "soumis à une évaluation périodique basée sur des normes spécifiques liées à leurs domaines d'intervention".

Répondant à une question d'un membre du Conseil de la Nation lors d'une séance plénière présidée par Salah Goudjil, président du Conseil, M. Beldjoud a indiqué que "les walis de la République qui s'acquittent de leurs missions en toute responsabilité et sens de l'engagement conformément à leurs prérogatives, sont soumis à une évaluation périodique reposant sur des normes spécifiques liées à leurs domaines d'intervention".

"La fonction de wali est d'autant plus importante et sensible qu'il est considéré comme étant le premier responsable au niveau local, en sa qualité de représentant de l'Etat et de délégué du Gouvernement qui veille à la mise en œuvre des instructions et mesures en faveur du développement local", a poursuivi le ministre.

Soulignant que la question de la réalisation du développement local exigeait la conjugaison des efforts de tous les acteurs locaux, à savoir les responsables, les élus, la société civile et toutes les compétences, et ce, dans le cadre de la concrétisation des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, notamment à la lumière de la situation sensible que traverse le pays, M. Beldjoud a assuré, dans ce sens, que "des problèmes sont enregistrés au niveau de certaines wilayas et résolus en fonction des moyens offerts afin d'améliorer les conditions de vie du citoyen".

Interrogé sur le développement local dans la wilaya de Jijel, le ministre a répondu qu'"en dépit des conditions sanitaires dues à la pandémie de Covid-19, une évolution considérable a été enregistrée en termes de critères de développement dans ladite wilaya", citant la réception par la wilaya, fin 2020, de nombre de projets dans différents secteurs, notamment la réception de 236 opérations dans le cadre de programmes sectoriels, 117 opérations dans le cadre des plans de développement de la commune et 317 opérations de le cadre des programmes de réhabilitation.

Il s'agit également du recensement de 238 zones d'ombre d'un nombre global des opérations s'élevant à 678 opérations, où 264 opérations ont bénéficié de la prise en charge financière d'un montant de 4,05 Mds Da, en sus de la réception et la distribution de nombre de logements de différentes formules dans la wilaya de Jijel.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.