Madagascar: HCC - Vers une candidature unique à la présidence

Les membres de la Haute Cour Constitutionnelle malgache

Prestation de serment hier à Ambohidahy des nouveaux Hauts Conseillers, en l'occurrence, Rakotobe Andriamarojaona Voloniriana Christine, Razanadrainiarison Rahelimanantsoa Rondro Lucette, Mbalo Ranaivo Fidèle, Rasolo Nandrasana Georges Merlin, Rakotoniaina Antonia, Ranaivoson Rojoniaina, Rakotoarisoa Florent et Ratovonelinjafy Razanoarisoa Bakoly Germaine. Seul Noëlson William manquait à l'appel.

« Je jure d'accomplir pleinement et dignement les responsabilités qui me sont dévolues au sein de la Haute Cour Constitutionnelle, de ne prendre partie pour qui que ce soit, mais de décider en toute indépendance, et que seul le respect de la Constitution et des lois en vigueur ainsi que des principes généraux du droit, va me dicter dans ce sens. Je jure de veiller constamment au secret des délibérations de la Cour ».

Der des Ders. C'est la traduction littérale du serment en malagasy prononcé hier par les nouveaux membres de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) et résumé durant son discours par le nouveau Doyen Florent Rakotoarisoa, au cours de l'audience solennelle tenue à l'occasion de leur installation officielle. Une cérémonie d'Etat qui a vu notamment la présence du président de la République Andry Rajoelina, du Premier ministre Ntsay Christian et des présidents des deux Chambres du Parlement, Christine Razanamahasoa et Herimanana Razafimahefa. Sans oublier les anciens Hauts Conseillers conduits par le président sortant Jean Eric Rakotoarisoa qui ont arboré leurs toges d'apparat pour la Der des Ders.

Absence. Même s'ils disposent d'un délai de 8 jours à compter de leur entrée en fonction, les Hauts Conseillers sortants qui se réunissent dès aujourd'hui, vont certainement procéder à la vitesse d'un TGV, à l'élection du nouveau président. Il est fort probable qu'ils n'attendent pas la prestation de serment de Noëlson William dont l'absence était remarquée et remarquable hier, pour des raisons de santé, croit-on savoir. Il a peu de chance de participer à l'élection du successeur de Jean-Eric Rakotoarisoa, encore moins d'être candidat à la succession de ce dernier.

Critère âge. Le nouveau président de la HCC sera donc issu des 8 membres installés hier dont la composition reflète la majorité au pouvoir. Ceci expliquant cela, ils ne vont pas se disputer la présidence mais avancer une candidature unique, tout en tenant toutefois compte du critère âge car le président ou la présidente est élu(e) pour un mandat de 7 ans, c'est-à-dire jusqu'en 2028. Comme le dit un proverbe: si jeunesse savait, si vieillesse pouvait.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.