Libye: Le Premier ministre en tournée dans les pays du Golfe pour obtenir leur soutien

Le Premier ministre libyen Abdel Hamid Dbeibah a entamé mercredi 7 avril une tournée dans quatre pays du Golfe : le Koweït, les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite et le Qatar qu'il visite ce vendredi pour clore sa tournée. Le responsable libyen recherche le soutien de ces pays à son gouvernement et tente d'obtenir de leur part une position unifiée face à la crise dans son pays.

Les Émirats arabes unis était une étape importante de cette tournée. Abou Dhabi et Riyad étaient parmi les principaux alliés du maréchal Khalifa Haftar mais affirment désormais apporter leur soutien aux nouvelles autorités libyennes.

C'est tard dans la soirée de mercredi que le Premier ministre libyen a rencontré cheikh Mohamed Bin Zayed, le prince héritier d'Abou Dhabi, qui a renouvelé selon un communiqué commun publié à l'issue de la réunion, le soutien de son pays au nouvel exécutif libyen et à son action « pour assurer la sécurité et la stabilité de la Libye ».

It was an honour to meet our brother Abdul Hamid Dbeibeh, Prime Minister of Libya's Government of National Unity. Libya will overcome its challenges & we stand at the side of the Libyan people at this critical moment. The new road map will hopefully lead to stability and unity pic.twitter.com/iFkn5OZ707

- محمد بن زايد (@MohamedBinZayed) April 7, 2021

Selon des sources proches du Premier ministre, Abdel Hamid Dbeibah souhaite renverser la tendance et obtenir le soutien à l'État libyen. Abou Dhabi devrait clarifier sa position en ce qui concerne les mercenaires tchadiens et soudanais envoyés en Libye pour soutenir Khalifa Haftar.

En échange les Émirats ont obtenu la promesse de bénéficier d'un quota important dans la reconstruction de la Libye. D'ailleurs, Abdel Hamid Dbeibah a affirmé que son pays aspire à un « partenariat stratégique dans différents domaines » avec les Émirats.

Dans toutes les étapes de sa tournée, l'homme d'affaires devenu Premier ministre a invité les pays du Golfe à accroître leurs investissements en Libye, pays qui tente tant bien que mal de s'extraire de dix années de chaos et de violence.

En signe de reconnaissance, le Premier ministre libyen a entamé sa tournée avec le Koweït. Ce petit pays du Golfe est toujours resté neutre vis-à-vis de la crise libyenne et a toujours soutenu le dialogue.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.