Congo-Kinshasa: Greenpeace Afrique salue la nouvelle Loi sur les Droits des Peuples Autochtones congolais

communiqué de presse

08 avril, Kinshasa - Greenpeace Afrique se réjouit de ce qui s'est passé hier à l'Assemblée nationale de la RDC. La décision des députés nationaux d'adopter enfin une loi qui reconnaît et protège les droits spécifiques des peuples autochtones pygmées se fait attendre depuis longtemps.

«Ce succès historique sur le sol congolais doit servir de précédent inspirant pour la promotion de l'égalité des droits et de la cohabitation pacifique entre ces gardiens forestiers du bassin du Congo et d'autres communautés», déclare Serge Ngwato, chargé des campagnes Forêts à Greenpeace Afrique.

Un bon exemple est celui du village de Lokolama, près de la ville de Mbandaka, dans la province de l'Équateur. Les défis sociaux et économiques auxquels sont confrontés ces peuples autochtones sont en grande partie liés au mépris de leur identité, de leurs connaissances, de leurs particularités et à la contestation de leur patrimoine coutumier. Le soutien de Greenpeace Afrique à leurs côtés au cours des trois dernières années a facilité la sécurisation de leurs forêts par un titre de concession communautaire alors que cette nouvelle loi a le mérite d'être une approche de solution plus globale.

Malgré son contenu positif, la nouvelle loi sera enfin évaluée dans sa mise en œuvre. Comme pour le processus d'adoption, la mobilisation et la solidarité de tous sont les conditions nécessaires à sa réussite.

FIN

Contact:

Press desk Greenpeace Afrique: [email protected]

Tal Harris: Coordinateur International de la Communication: [email protected]

A La Une: Environnement

Plus de: Greenpeace

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.