Sénégal: Une "Semaine du passager" à l'AIBD, pour relancer l'activité aéroportuaire

Thiès — L'Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) organise depuis dimanche une "Semaine du passager", dans le cadre de la relance de ses activités dans contexte de pandémie.

Cette manifestation qui se poursuivra jusqu'à samedi, vise notamment à faire ressentir aux passagers l'hospitalité sénégalaise "la Téranga", a indiqué Askin Demir, nouveau directeur général de la société Limak AIBD Summa (LAS), gestionnaire de l'AIBD.

L'AIBD compte également sur cette initiative pour rassurer ses usagers après "les temps difficiles" de ces derniers mois, en vue de relancer ses activités fortement impactées par le Covid-19, a expliqué M. Demir.

Depuis janvier 2019, l'AIBD, premier aéroport africain certifié Customer Experience, travaille à une mesure de la satisfaction du client, à travers des smileys installés dans différents coins de l'aéroport, de concert avec ses partenaires des restaurants et des trois salons VIP.

Le nombre de passagers de l'aéroport international de Diass a baissé de moitié entre 2019 et 2020, du fait de la pandémie à coronavirus qui a fait son apparition sur le territoire sénégalais il y a plus d'u an.

Selon M. Demir, à l'image des autres plateformes aéroportuaires à travers le monde, l'AIBD table sur un retour à la normale pendant l'été, notamment vers le mois de juillet.

Cette "Semaine du passager" consiste par ailleurs à mieux faire connaître la culture sénégalaise, en vulgarisant les spécialités culinaires sénégalaises auprès des usagers de l'aéroport.

Il s'agit de faire en sorte qu'en tant que dernier contact avec le passager, il garde un bon souvenir du Sénégal et ait envie revenir, a dit Astou Fall, responsable des salons VIP de l'AIBD.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.