Togo: Attirer l'investissement

9 Avril 2021

Le président Faure Gnassingbé a mis à profit son séjour à Paris pour multiplier les rencontres avec le monde des affaires.

Une démarche qui s'inscrit dans le cadre du plan national de développement et de la relance post-Covid.

Il a reçu à son hôtel parisien les responsables du CIAN (Conseil français des investisseurs en Afrique), les dirigeants de Vinci Energie, de Sogea Satom, de la BPI (Banque publique d'investissement) et de STOA.

STOA, est un fonds à impact créé en 2017 par la Caisse des Dépôts et l'Agence Française de Développement (AFD) qui assure le financement d'infrastructures dans les pays émergents et en développement.

Des rencontres ont également eu lieu avec l'Agence française de développement (AFD) et le Medef (patronat). Et cette liste n'est pas exhaustive.

Dans l'esprit de Faure Gnassingbé, les déplacements à l'étranger doivent servir à nouer des contacts, d'assurer la promotion du pays et au final d'attirer si possible l'investissement.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.