Tunisie: Cyber-sécurité - Recommandations de l'ANSI pour améliorer la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux

Tunis — Une série de recommandations pour mieux protéger les informations personnelles sur les réseaux sociaux, vient d'être publiée par l'Agence nationale de la sécurité informatique (ANSI), après l'attaque cybernétique ayant mis en ligne les données personnelles de plus de 600 millions d'utilisateurs de Facebook, dont des comptes tunisiens, et ce, en exploitant une ancienne vulnérabilité qui date de 2019.

Il s'agit, d'abord de renforcer la sécurité des comptes en optant pour des mots de passe robustes composés de 8 à 12 caractères en incluant des chiffres, des lettres et des symboles et de ne jamais confier à une personne tierce ou à une application la création des paramètres d'accès. L'ANSI recommande aussi d'activer l'authentification forte ou à deux facteurs pour interdire l'accès au compte même si les paramètres d'accès ont été compromis, de paramétrer les informations communiquées aux réseaux sociaux et se limiter aux informations de base et d'optimiser la protection des équipements mobiles et des ordinateurs en installant un antivirus et veiller à ce qu'il soit à jour. L'ANSI estime, ainsi, qu'il est important de comprendre les risques que l'on peut encourir sur les réseaux sociaux pour mieux se protéger. Il est aujourd'hui impossible, selon l'agence de supprimer les données qui ont fuité lors de l'attaque cybernétique ciblant les utulisateurs de Facebook, mais "on peut pallier son impact et adopter des mesures préventives pour améliorer la protection des données personnelles que l'on communique aux réseaux sociaux".

L'article de l'ANSI est disponible via le lien suivant : https://www.ansi.tn/.../comment-am-liorer-la-protection...

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.