Sénégal: Accès à l'eau potable à Popenguine et Yenne - Les ouvrages livrés en mai

Le Directeur général de la Sones a visité les chantiers des infrastructures pour l'amélioration de l'accès à l'eau dans les zones de Yenne et Popenguine. Charles Fall a annoncé la réception des ouvrages en fin mai.

La fin du calvaire n'est plus loin pour les populations des communes de Yenne et Popenguine. Les ouvrages prévus pour l'amélioration de l'accès à l'eau potable sont en finition et seront livrés et mis en service au plus tard en fin mai. C'est ce qu'a assuré Charles Fall qui conduisait la visite de chantier au niveau des localités concernées. Le directeur de la Sones a expliqué la destination des ouvrages en question qui visent à résoudre des problèmes récurrents d'accès à l'eau dans les localités des communes de Yenne et de Popenguine.

Dans ces localités, la distribution de l'eau était marquée par des coupures fréquentes. Ce qui fait que dans certains quartiers, l'eau n'arrivait au niveau des maisons que tard dans la nuit d'où l'utilité et la nécessité de construire ces ouvrages. « Nous avons initié, sur demande des plus hautes autorités un projet de renforcement de leur alimentation en eau potable. Ce projet vise à aussi bien renforcer les localités de Popenguine de Kiniabour, surtout Popenguine qui est une cité religieuse et qui avait déjà, en 2016, d'un avec la construction d'un forage et d'un château d'eau » a expliqué Charles Fall. Devant la persistance du problème, les autorités ont pensé à mettre en place des projets structurants pour régler définitivement le problème. C'est ce qui est à l'origine de la construction de deux forages et d'un château d'eau qui vont alimenter les localités de Popenguines, de Kiniabour, de Toubaba Dialaw et de Yenne Kaw et Todd. Le projet construit un forage à Toubab Dialaw avec un débit d'exploitation de 200000 litres d'eau par heure. Ce forage sera raccordé à une conduite de transfert pour drainer l'eau jusqu' à Popenguine.

Un autre réservoir de 500000 litres d'eau est également en construction. Le tout pour un coût global de 02milliards de frs CFA : « Aujourd'hui, il s'est agi de faire un nouveau forage, toujours à partir de Kiniabour pour régler le problème assez sévère d'alimentation des populations de Yene Kao, Yene Gueedj mais également de Toubab Dialaw. Yene kaw est une localité en hauteur, mais Yenne aussi a pour particularité d'être alimentée du lac de Guiers, à partir d'un raccordement à Bargny. Et avec la très forte urbanisation, Yenne s'est retrouvée en bout de réseau, ce qui a justifié les difficultés dans son alimentation », a ajouté le directeur de la Sones.

Au niveau de Yenne Kaw, une solution transitoire a été mise en œuvre avec l'installation d'un surpresseur mobile pour booster le débit et alimenter les villages en hauteur de la commune de Yenne. Un projet d'urgence qui s'inscrit dans le programme POINTE confié à la SEN'EAU pour aider les populations alentours à bénéficier d'une eau courante dans la journée. Ces ouvrages vont renforcer l'alimentation en eau potable de près de 40000 personnes qui habitent dans ces localités. « il y a un soulagement qui va être senti au niveau des populations avec les deux ouvrages qui sont réalisées. Nous remercions la Sen Eau et la Sones pour les installations qu'ils ont eu à réaliser dans la commune de Yène pour que le problème de l'eau puisse être réglé définitivement à Yène », a dit Ibrahima Ndiaye premier adjoint au maire de la commune de Yenne.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.