Sénégal: Somone - Préservation de la biodiversité - Les aires marines communautaires face aux enjeux et défis actuels

La retraite annuelle de la direction des aires marines communautaires protégées s'est tenue hier, jeudi, à la Somone autour du thème :"Gestion des aires marines protégées face aux enjeux et défis actuels".

Le colonel Ibra Sounkarou Ndiaye conseiller technique N°2 du ministre de l'Environnement et du développement durable a campé l'essence de la rencontre regroupant l'ensemble des parties prenantes de la conservation de la biodiversité dans le but d'échanger sur les défis et les préoccupations pour la prise en compte des questions interpellant l'ensemble de cette communauté par rapport à la conservation de la biodiversité.

A l'en croire, cette rencontre permet de passer en revue les progrès accomplis. Il a fait cas de la volonté politique affichée du Sénégal de conserver la biodiversité soldée par la création d'une direction phare, celle des aires marines communautaires protégées. Selon ses propos, les interventions de celle-ci sont source de mille et une satisfactions. L'illustration la plus parfaite, pour lui, se traduit par la progression du ratio au Sénégal des aires marines protégées de 1% en 2011-2012 à 2, 44%. Ce pourcentage pour l'expert est au niveau du ratio moyen mondial actuel. Le Colonel Ndiaye parlant de l'importance et de la place de la frange maritime considère les efforts accomplis comme louables.

Le processus continue selon lui avec les mesures du président de la République avec la création de six nouvelles aires marines protégées communautaires. Selon lui, la stratégie nationale dans ce domaine a été revisitée. En ce sens, il a parlé de la nécessité d'asseoir une gouvernance avec l'ensemble des parties prenantes devant permettre aux aires marines protégées de travailler en synergie. Le colonel Ndiaye a fait enfin l'état des mesures préventives de protection comme la loi sur le littoral face au défi de l'exploitation prochaine du pétrole.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.