Sénégal: Décès du doyen des juges - Samba Sall tire sa révérence

Le magistrat Samba Sall, n'est plus. Le Doyen des juges qui dirigeait le Premier cabinet d'instruction du Tribunal de grande instance hors classe de Dakar est décédé hier, jeudi 8 avril 2021, à l'hôpital Principal de Dakar, des suites d'une longue maladie.

Le magistrat a hérité de plusieurs dossiers chauds dont le dernier, encore en d'instruction, est celui sur l'affaire dite Ousmane Sonko-Adji Sarr. Ce dossier lui a été confié suite au désistement, pour convenance personnelle, du juge d'instruction du Huitième cabinet, Mamadou Seck, qui avait pourtant commencé à entendre certaines personnes impliquées dans cette affaire. Mieux, M. Seck avait même placé sous contrôle judiciaire la propriétaire du salon de massage «Sweet Beauty».

Entre autres décisions prises par Samba Sall, dans le cadre de ce dossier, c'est la libération conditionnelle du leader de Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko, placé sous contrôle judiciaire, le 8 mars dernier, après son audition. Ce après une garde à vue à la Section de Recherche de la Gendarmerie de Colobane pendant au moins 4 jours (du mercredi 3 au lundi 8 mars 2021). Une décision consacrant la fin des manifestations violentes ayant émaillé le Sénégal depuis l'arrestation de Sonko, avec à la clé plus d'une dizaine de morts, des centaines de blessés et une centaine d'arrestations.

Son rappel à Dieu intervient un mois, jour pour jour, après la liberté conditionnelle qu'il a accordé à Ousmane Sonko, annonçant le début de la décrispation, suite à une médiation payante de bonnes volontés.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.