Congo-Brazzaville: Imprimerie nationale - Vers la création d'un établissement public à caractère industriel et commercial

Le Sénat a adopté, le 8 avril à Brazzaville, le projet de loi visant à changer le statut juridique de l'Imprimerie nationale du Congo d'administration publique à celui d'établissement public à caractère industriel et commercial( Epic).

Ce projet de loi répond aux impératifs de souveraineté, en donnant à l'Imprimerie nationale les moyens d'assurer l'édition et l'impression des documents officiels et spéciaux au nombre desquels les diplômes, les passeports, les actes d'état civil, les casiers judiciaires, les certificats de nationalité, en les sécurisant et en les uniformisant. En fonction du changement de son statut juridique, l'Imprimerie nationale aura vocation à transformer ses activités pour se spécialiser dans les solutions d'identités sécurisées, qui vont de la production de passeports jusqu'à la biométrie en passant par les puces électroniques ou l'identité numérique. Comme tout Epic, cette imprimerie disposera d'un budget autonome, séparé du budget général de l'Etat dont elle dépend.

Pour le gouvernement, cette évolution s'inscrit dans une vaste réforme qui permettra la création d'entités plus autonomes pour le bien du secteur de la communication et des médias en lieu et place des administrations publiques actuelles.

Outre ce projet de loi, la chambre haute du Parlement a également adopté le rapport de la Commission affaires juridiques et administratives (CAJA) relatif à l'amendement de l'article 129 du règlement intérieur du Sénat.

Il est à noter ici que dans la pratique le Sénat a constaté que les trois textes précédents, adoptés le 22 août 2002 en son article 124 ; le 29 août 2009 en son article 129 et le 17 septembre 2017 en son article 129 n'ont pas mentionné « le point d'information » parmi les motions préjudicielles pourtant utilisées lors des plénières. Fort de cela, le bureau du Sénat a choisi d'apporter la correction à cet état de fait afin de rendre la pratique conforme au présent texte.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.