Maroc: Rabat-Salé-Kénitra - Le CRDH engage des partenariats pour la promotion de la culture des droits de l'Homme

Rabat — La Commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) de Rabat-Salé-Kénitra a signé, vendredi à Rabat, deux accords de partenariat avec l'université Mohammed V de Rabat et l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique (AMEE) et ce, pour la promotion de la culture des droits de l'Homme.

Ces accords de partenariat, signés dans le cadre de la deuxième session ordinaire de la Commission, visent à définir un cadre général de coopération et de partenariat afin d'œuvrer, avec chaque partenaire en fonction de sa compétence et son domaine d'intervention, pour la promotion de la culture des droits de l'Homme, ainsi que le renforcement de la recherche scientifique et de la réflexion sur les droits de l'Homme. Il s'agit, également, de consolider le choix du développement durable qui tient compte des facteurs économiques, sociaux et environnementaux.

La signature de ces accords s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action de la CRDH de Rabat-Salé-Kénitra, qui a comme priorité la promotion de la réflexion sur les droits de l'Homme et les composantes du développement durable, ainsi que de mettre en œuvre les résultats de la table ronde sur "Droits de l'Homme et gouvernance territoriale : Quels partenariats?", organisée par la Commission fin janvier dernier, dans le but de conclure des partenariats avec différents acteurs de la région.

Ces deux partenariats interviennent après l'organisation d'une rencontre avec tous les acteurs de la région, notamment des établissements, la société civile et des experts, a indiqué, dans une déclaration à la presse, la présidente de la CRDH, Houria Tazi Sadeq, notant que les deux accords visent à mettre l'accent sur les droits de l'Homme au profit des générations futures.

Et d'ajouter que l'action se concentrera sur les droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux, ainsi que sur les objectifs de développement durable en tant que droit de l'Homme, soulignant que ces partenariats permettront de s'intéresser davantage à de multiples questions au niveau de la région, pour améliorer l'information régionale dans certains domaines.

De son côté, le président de l'UM5 de Rabat, Mohamed El Ghachi a fait savoir, dans une déclaration similaire, qu'après la signature de cet accord, un autre accord de partenariat spécial sera conclu et définira des thèmes particuliers pour lancer un appel d'offres concernant certains projets d'intérêt direct pour les deux parties, notamment la formation de base dans le domaine des droits de l'Homme, ainsi que dans les domaines de la recherche scientifique et certains thèmes de recherche, desquels émergeront des propositions qui aideront à formuler des décisions au niveau du gouvernement ou des institutions.

Des exposés ont été présentés lors de cette session, notamment "Le suivi et la protection des droits de l'Homme, les fondements et la méthodologie de travail" et "La mise en œuvre des droits de l'Homme dans les politiques et programmes régionaux, à la lumière du mandat et des pouvoirs des Commissions régionales".

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.