Sénégal: L'ANAQ-sup en mission de renforcement de compétences à l'UASZ

Ziguinchor — L'Agence nationale d'assurance qualité pour l'enseignement supérieur (ANAQ-sup) a bouclé vendredi 10 jours de formation et de renforcement de compétences du personnel de l'Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ, sud).

Cette tournée nationale vise à renforcer la qualité dans les universités sénégalaises, a déclaré le secrétaire exécutif de l'AnaqSup, Pr Lamine Gueye.

"L'ANAQ-sup est née à la suite des réformes intervenues dans le secteur de l'enseignement supérieur. Depuis 2012, plusieurs milliards ont été mis dans le secteur pour avoir en retour des garanties de qualité dans les enseignements universitaires. C'est pourquoi nous avons initié une tournée nationale dans les universités pour renforcer les compétences des personnels", a expliqué Pr Lamine Gueye.

Avec une bonne partie de ses collaborateurs, le secrétaire exécutif de l'ANAQ-sup séjourne depuis dix jours à Ziguinchor dans le cadre d'une visite de travail.

Plusieurs ateliers de renforcement de compétences ont été organisés à l'intention des membres de la Cellule interne d'assurance qualité de l'UASZ, ainsi qu'un autre atelier de formation des membres des comités de pilotages des autoévaluations des programmes candidats à l'accréditation de la vague de 2021.

Ces activités sont déroulées dans le cadre de la politique d'accompagnement des établissements d'enseignement supérieur et de la promotion de la culture de l'assurance qualité "conformément aux missions de l'ANAQ-sup".

Au cours de son séjour, l'équipe de l'Agence nationale d'assurance qualité pour l'enseignement supérieur a pris langue avec les autorités administratives et territoriales, ainsi que des responsables de l'association des parents d'élèves et d'étudiants et des représentants de la société civile comme la COSYDEP et le Forum civil.

"La formation est essentielle pour une université pour nous inscrire dans le cadre de la promotion de la qualité. Nous irons vers toutes les universités sénégalaises et instituts d'enseignement supérieur privé pour renforcer les compétences et échanger avec les personnels universitaires", a promis Pr Lamine Gueye, ancien recteur de l'Université Gaston Berger de Saint Louis et de l'Université Alioune Diop de Bambey.

"Depuis 2012 nous vivons un contexte de massification des établissements d'enseignement supérieur public et de multiplication d'instituts supérieurs dans le privé. Il y avait une menace réelle de perdre toute la qualité Mais avec l'ANAQ-sup, des mesures d'encadrement sont prises pour que le niveau ne baisse pas. Le Sénégal étant un hub de formation de cadres africains", a fait valoir M Gueye en présence du personnel et du recteur de l'UASZ Pr Mamadou Badji.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.