Angola: Le secrétaire d'État motive les producteurs d'Icolo e Bengo

Luanda — Le secrétaire d'État à la Planification, Milton Reis, a promis jeudi, à Luanda, un soutien institutionnel accru aux producteurs agricoles de la municipalité d'Icolo e Bengo, afin d'améliorer les conditions de travail et de production.

Milton Reis a fait ces déclarations à la presse à l'issue d'une visite dans deux entreprises agro-industrielles, où il a été informé des problèmes affectant ces agriculteurs, tels que le manque d'engrais, de devises pour l'achat de moyens de production, machines, vaccins et l'amélioration des routes.

Malgré les difficultés rencontrées dans la ferme Eulália et Estaleiro Nova Afro-Líder, le responsable de la planification s'est dit satisfait des informations sur la capacité de production et d'écoulement de ces deux entreprises qui ont la ville de Luanda comme marché principal.

Il a mentionné que la visite à la municipalité d'Icolo e Bengo avait pour objectif de radiographier la production locale, de faire le point sur le fonctionnement des entreprises, de vérifier les modalités d'écoulement et, surtout, de laisser une incitation à ces producteurs.

La visite du secrétaire d'État a commencé à Estaleiro Nova Afro-Líder, un producteur agricole d'une capacité de 250 000 tonnes / an de nourriture, et s'est terminée à la ferme Eulália, où l'élevage est l'activité principale. Elle a plus de 250 têtes de bétail.

Il s'agit de la première activité de terrain menée par le MEP, dans la province de Luanda, visant à analyser les conditions réelles des producteurs nationaux et des localités à investir, dans le cadre du Programme d'Appui à la Production, Diversification des Exportations et Remplacement des Importations (PRODESI).

Milton Reis a fait ces déclarations à la presse à l'issue d'une visite dans deux entreprises agro-industrielles, où il a été informé des problèmes affectant ces agriculteurs, tels que le manque d'engrais, de devises pour l'achat de moyens de production, machines, vaccins et l'amélioration des routes.

Malgré les difficultés rencontrées dans la ferme Eulália et Estaleiro Nova Afro-Líder, le responsable de la planification s'est dit satisfait des informations sur la capacité de production et d'écoulement de ces deux entreprises qui ont la ville de Luanda comme marché principal.

Il a mentionné que la visite à la municipalité d'Icolo e Bengo avait pour objectif de radiographier la production locale, de faire le point sur le fonctionnement des entreprises, de vérifier les modalités d'écoulement et, surtout, de laisser une incitation à ces producteurs.

La visite du secrétaire d'État a commencé à Estaleiro Nova Afro-Líder, un producteur agricole d'une capacité de 250 000 tonnes / an de nourriture, et s'est terminée à la ferme Eulália, où l'élevage est l'activité principale. Elle a plus de 250 têtes de bétail.

Il s'agit de la première activité de terrain menée par le MEP, dans la province de Luanda, visant à analyser les conditions réelles des producteurs nationaux et des localités à investir, dans le cadre du Programme d'Appui à la Production, Diversification des Exportations et Remplacement des Importations (PRODESI).

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.