Madagascar: Mahatsinjo - Collision meurtrière entre un fourgon et un camion

Lâché par ses freins sur la forte descente de Mahatsinjo, un fourgon s'est écrasé contre la remorque d'un poids lourd. Un passager a péri et le chauffeur est dans un état critique.

La mort a frappé sur la route nationale 4. Le bilan fait état d'un mort et de deux blessés après qu'un fourgon de marque Mercedes Sprinter s'est encastré à l'arrière d'un poids lourd. Le fourgon impliqué dans cet accident mortel transportait des marchandises. L'une des personnes installées à l'avant n'a pas survécu. La deuxième s'en est en revanche sortie avec des blessures légères. Le chauffeur a été pour sa part envoyé dans un centre hospitalier, suite à une fracture à la jambe. Il est néanmoins hors de danger, de source auprès de la gendarmerie nationale.

Cet accident meurtrier s'est produit au point kilométrique 180, à la hauteur de l'agglomération de Mahatsinjo. Le fourgon avait quitté Tana pour rejoindre la partie Nord de l'île lorsque cette collision s'est produite dans la soirée d'avant hier, vers 20h30.

« Un problème technique est à l'origine de ce drame. » explique le commandant de la brigade police routière auprès de la gendarmerie nationale à Maevatanàna.

« D'après les déclarations du chauffeur, les freins de la Mercedes Sprinter ont lâché quand elle a dévalé la forte descente qui plonge sur Mahatsinjo. Arrivé dans l'agglomération en contrebas, le conducteur du fourgon a voulu immobiliser son véhicule contre un camion, à l'arrêt sur un terrain plat.»

Se restaurer Poursuivant ses explications, il apporte quelques précisions: «Le choc était tellement violent que l'un des passagers installés à l'avant a trouvé la mort. Les dégâts matériels sont de surcroît très importants. » ajoute-t-il.

Les occupants du camion sont par ailleurs indemnes. Ils se sont arrêtés à Mahatsinjo pour se restaurer lorsque le véhicule incontrôlable s'est encastré à l'arrière. Aucune autre victime collatérale n'est signalée.

La partie avant du Mercedes Sprinter est méconnaissable. La cabine a été ouverte par la remorque et le châssis est littérale ment plié. Alors que l'épave gît encore sur la RN4, laissant une scène de désolation à la vue des usagers, la dépouille de l'individu qui a trouvé la mort a été placée au centre de santé de base II de Mahatsinjo en attendant que la famille vienne la récupérer. Le chauffeur victime d'une fracture a été pour sa part évacué sur Tana. La gendarmerie a examiné le véhicule hier pour les besoins de l'enquête en attendant que le dossier soit transmis au parquet.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.