Madagascar: Insolite - Un faux hibou rouge de Madagascar en canular mondial

Le faux hibou rouge de Madagascar.

En fin de compte, l'image légendée « red owl from Madagascar », littéralement « chouette rouge de Madagascar », n'a été qu'un canular malgré son succès mondial sur les réseaux en début du mois. En effet le 3 avril dernier, une page célèbre sur « facebook » a publié la photo d'un volatile laquelle a, tout de suite, généré des centaines de réactions.

Surtout chez les ornithologues du monde entier. Même les plus aguerris dans cet exercice ont été bernés par cette image travaillée sur des logiciels de retouche de photographies. En remontant l'historique, les premières traces de cette « fake image » remontent à 2019. Plus loin encore, ce serait un artiste numérique qui l'aurait posté depuis 2017.

Pour obtenir cette image, d'une soi-disant espèce encore méconnue, l'artiste a fusionné celle d'un hibou et d'un cardinal. Maintes et maintes fois, il a expliqué aux médias que cette image n'est ni un canular ni une vraie image et qu'il l'a juste réalisée sans but précis.

Ce qui totalise à deux le phénomène du même genre. Des photos de nouvelles espèces de coraux aux Galapagos ont aussi réussi à créer le même engouement numérique. En fin de compte, il s'agissait d'un simple montage. Bien sûr, il existe un hibou rouge de Madagascar, mais celui-ci est différent.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.