Niger: L'opposant Hama Amadou en France pour des contrôles médicaux

L'opposant nigérien Hama Amadou est en soins en France pour quelques jours. Incarcéré depuis l'annonce des résultats du premier tour de la présidentielle en février dernier, il a été autorisé par la justice du Niger à sortir de prison pour prendre l'avion pour Paris. Hama Amadou est arrivé en France mercredi matin, nous a confirmé son entourage vendredi 9 avril, pour y subir une série de contrôles médicaux à l'hôpital américain de Paris.

Selon le conseiller en communication d'Hama Amadou, Abdou Rafa, ce contrôle médical était prévu de longue date. L'ancien Premier ministre fait l'objet d'un suivi depuis plusieurs années, et dois effectuer ces contrôles tous les trois mois. Mais il ne s'y était pas rendu depuis avril 2020.

C'est à ce titre qu'une demande a été déposée en début de semaine pour une durée de quinze jours, renouvelable une fois. Selon son entourage, il est probable que son séjour soit effectivement prolongé, en raison de son état de fatigue avancé.

En mars 2016, Hama Amadou avait déjà bénéficié d'une telle autorisation de soins par la justice nigérienne, alors qu'il était emprisonné préventivement dans une affaire de trafic de bébé. À l'époque il était resté plus de 3 ans en France, puis au Bénin, avant de retourner dans son pays en novembre 2019 pour purger la peine à laquelle il avait été condamné entre-temps.

Cette fois, pas question d'exil, explique son entourage et son conseiller, Hama Amadou regagnera de lui-même sa prison à l'issue de ses soins. Mais en attendant, nous a-t-on expliqué, et s'il le souhaite, une demande de liberté provisoire pourrait être déposée.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.