Madagascar: Betroka - Un tueur tombe sous les balles

Les gendarmes de Betroka ont finalement arrêté un des auteurs principaux de l'incendie criminel du 21 février à Benoniky, commune de Mahasoa Est, qui avait coûté la vie à neuf personnes. Le captif a été attrapé jeudi. Il avait sur lui un tas d'amulettes et un fusil de chasse de calibre douze, de marque Baickal. Pressé de questions, il a cité son complice, demeurant dans la commune de Besakoa. Il devait guider les gendarmes pour piéger cet homme.

En cours de route, il s'est rebellé et enfui vers la cachette de son complice. Malgré les sommations effectuées, il n'a pas obtempéré, continuant à courir. Les gendarmes ont été dans l'obligation de tirer sur le fuyard. Touché, il n'a pas survécu à ses blessures. L'opération visant à capturer tous ceux qui ont trempé dans le crime abominable suit son cours. Une collecte de renseignements territoriaux bat toujours son plein, selon les informations recueillies.

La nuit du 21 février, neuf personnes d'une même famille avaient été brûlées vives chez elles par des dahalo. Ces derniers les ont empêchés de sortir, laissant le feu les consumer avec leurs biens, dont vingt zébus.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.