Ile Maurice: Décès du 4e patient dialysé positif - «Fer enn manyèr ki bann dimoune ki resté pa fini parey» dit son épouse

Elle est dévastée. Aziza Unjore, l'épouse de Habib Unjore, décédé dans la soirée d'hier, vendredi 9 avril, ne peut contenir ni sa colère ni ses émotions. Pour rappel, l'homme, âgé de 73 ans, figurait parmi les patients dialysés de l'hôpital de Souillac qui avaient été testés positifs.

Aziza Unjore avance que son époux avait été testé positif lors de son deuxième test PCR. Mercredi dernier, son état de santé s'est détérioré. «J'ai tout fait pour pouvoir aller le voir, mais en vain. Zot pann less mwa. Zordi, mo missié ine mort. A ki la fot !» déplore la veuve.

Elle rajoute que depuis quelques temps, les séances de dialyse avaient été raccourcis et étaient faits tard dans la nuit, soit entre 22h et 2 heures du matin. «Fer enn manyer ki bann dimounn ki reste la pa fini parey».

A cause des règlements sanitaires en vigueur, Aziza Unjore a dû assister aux funérailles de son mari par «vidéocall».

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.