Sénégal: Visite de chantier - Le projet Grand Tortue/Ahmeyim crée plus de 1.700 emplois directs, (Dg du Port)

10 Avril 2021

En visite vendredi des chantiers du projet Grand Tortue Ahmeyim, le Directeur général du Port autonome de Dakar, Aboubacar Sédikh Bèye, a déclaré que ledit projet, un des trois blocs de gisements de gaz découvert au Sénégal avec une capacité de 425 millions de m3 de gaz, génère 1.700 emplois directs.

« Ce projet est une fierté d'abord. Une illustration de ce que le port de Dakar va devenir demain. C'est toute la vision que le président de la République a décliné en hub logistique et régional. C'est une illustration de ce que nous voulons faire en termes d'attraction des investissements étrangers au Sénégal qu'il faut favoriser, et multiplier ces genres de chantier. Il y a 1700 emplois directs. En plus de cela, on parle de 2000 emplois. Donc plus de 2000 Sénégalais et des étrangers qui travaillent dans ce chantier », a révélé le Directeur général du Port Autonome de Dakar.

Aboubacar Sédikh Bèye ajoute que « là où on est aujourd'hui, c'était de l'eau. Il n'y a pas longtemps. Ce sont 12 hectares qui ont été réclamés sur la mer, et qui seront un bien de retour. Le quai qui a été dragué à 7,5 m va aussi revenir au port. Ce qu'il faut retenir est que ce chantier à fait l'objet d'un appel d'offres à l'international. Le port en relation avec Eiffage Sénégal a postulé. Et nous avons reçu à plusieurs reprises des missions de BP sur l'impact environnemental, social, mais aussi sur la concession... Il y a un impact sur l'emploi, il y a un impact sur le port et sur notre économie. C'est ça la nouvelle vocation du port ».

Il a, par ailleurs, précisé qu'après la fabrication des caissons, la plateforme de 12 ha sera rétrocédée au PAD. « Elle pourra participer à l'amélioration de la capacité du port à traiter les produits destinés au marché sénégalais. De nouvelles activités de contribution au développement économique du pays pourront également s'y créer », dit-il.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.