Algérie: L'Algérie a besoin de toutes les forces "pour relever les défis actuels"

Bouira — Le président du mouvement El Bina El-Watani, Abdelkader Bengrina, a appelé samedi depuis Bouira à l'union de toutes les forces du pays pour aller de l'avant et permettre à l'Algérie de relever les défis de la conjoncture actuelle et surmonter la crise économique qu'elle traverse.

Lors d'un rassemblement populaire organisé à la maison de jeunes Slimane Amirat à Sour El Ghouzlane (Sud de Bouira), le président d'El Bina El-Watani a insisté sur la nécessité de rassembler toutes les parties, dont les partis politiques, la presse, les syndicats, la société civile et les associations pour "réussir le pari et sortir le pays de l'impasse actuelle".

L'intervenant a estimé en outre qu'aller vers gouvernement d'alliance nationale " est un choix constitutionnel", qui, a-t-il dit, "pourra nous permettre d'opérer des réformes et réaliser les aspirations de la jeunesse algérienne, ainsi que de sortir de la crise actuelle provoquée par la pandémie de la Covid-19, la mauvaise gestion et le manque de ressources".

"L 'Algérie nouvelle a besoin de nouveaux partis politiques, de nouveaux responsables et de nouvelles pratiques ainsi que d'une nouvelle gestion en vue d'édifier les institutions d'un Etat démocratique et de droit", a-t-il affirmé, ajoutant que le pays "a aussi besoin d'une armée forte pour sécuriser son territoire et ses frontières. Une armée unie avec le peuple pour sauvegarder les acquis de l'indépendance et la souveraineté du pays".

Dans son intervention, le président d'El Bina El-Watani a plaidé, par ailleurs, pour l'exploitation des richesses et potentialités agricoles dont jouit l'Algérie pour assurer son autosuffisance alimentaire. "Nous appelons ainsi le ministère de l'Agriculture à lever toutes les contraintes qui freinent le développement agricole et l'amélioration de la production agricole", a-t-il souligné.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.