Afrique: Macky Sall, sur le supposé detourment de fonds contre l'émigration irrégulière - «Il n'y a aucun crédit que l'UE a donné au Sénégal sur la migration»

L'histoire du détournement présumé de fonds mis à disposition du Sénégal par l'Union européenne (UE), dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière, ayant valu à Boubacar Sèye, président de Horizon sans frontière (HSF), son arrestation et un mandat de dépôt en janvier dernier, semble toujours rester en travers la gorge des autorités sénégalaises. C'est d'un ton ferme et colérique que le président de la République, Macky Sall, a démenti cette allégation hier, vendredi 9 avril 2021, lors de sa conférence de presse conjointe avec le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez Pérez-Castejon, en visite au Sénégal depuis la veille jeudi.

«Il n'y a aucun crédit que l'Union européenne (UE) a mis à la disposition du Sénégal sur la migration. C'est une affabulation, c'était de la mauvaise information qui a été distillée, c'est de la diffamation contre le Gouvernement du Sénégal.» C'est une président Macky Sall très remonté qui dément ainsi les allégations de détournement supposé de fonds alloués par l'Union européenne (UE) au Sénégal, pour contenir les migrations irrégulières, partageant par la même la position affichée du gouvernement dans cette affaire. C'est lors du face-à-face avec la presse, qu'il a tenu hier, vendredi 9 avril, conjointement avec le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez Pérez-Castejon, en visite officielle au Sénégal depuis la veille jeudi.

Le chef de l'Etat, qui s'est empressé de répondre à une question pourtant posée à son invité, a tenu à réitérer que l'auteur de ces propos, Boubacar Seye, président de Horizon sans frontière (HSF), a été trompé de bonne fois. «D'abord, le fonctionnement d'un État ne se passe pas comme on le croit parfois, malheureusement. Croyez-vous que l'UE va mettre des centaines de millions d'euros à la disposition du gouvernement du Sénégal, qui va dissimuler ça et qui va détourner ces ressources ?

C'est totalement irresponsable de raisonner cela. Monsieur Seye est sorti, il a été interpellé, c'est un citoyen d'ailleurs qui m'a écrit par la suite. Je pense qu'il a été trompé de bonne foi. Il ne faut pas croire qu'il y a de l'argent comme ça, des milliards qu'on donne à des gouvernements, qui seraient des gouvernements corrompus», soutient Macky Sall.

Le président de la République n'a pas manqué d'appeler les africains à se respecter d'abord, s'ils veulent que les autres les respectent. «Nous devons nous respecter nous-mêmes, si nous voulons que les autres nous respectent. On ne peut pas tenir ce type de discours devant une République et devant un gouvernement. Donc ça n'existe pas, il faut qu'on arrête cette manière de parler de soi-même, de son pays et de son gouvernement.» Boubacar Seye, le président de l'ONG HSF, a arrêté, le vendredi 15 janvier 2021, à sa descente d'avion à l'Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass, en provenance de Lisbonne (Portugal), après 48h de voyage. Il sera inculpé et placé sous mandat de dépôt, le mardi 19 janvier, pour «diffusion de fausses nouvelles», à la fin de sa garde à vue à la Section de Recherches (SR) de la Gendarmerie de Colobane.

Avant de bénéficie d'une liberté provisoire depuis le mercredi 3 février dernier. Il lui est reproché d'avoir accusé le gouvernement de «détournement» de fonds alloués au Sénégal par l'Union européenne (UE), dans le cadre de la lutte contre l'émigration clandestine.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.