Sénégal: Site gazier du projet Grand Tortue Ahmeyim - La pose des caissons prévue en juin

Les caissons qui seront installés sur le site gazier du projet Grand Tortue Ahmeyim, entre la frontière du Sénégal et la Mauritanie, pour protéger les navires qui vont produire et traiter le gaz, seront posés au mois de juin prochain. L'annonce a été faite par Antoine Bidault, directeur de projet de Eiffage génie civil marine à Dakar. Il s'exprimait hier, vendredi 9 Avril, lors d'une visite effectuée par le directeur général du Port autonome de Dakar sur les chantiers de cette infrastructure au mole 8.

Pour exploiter une poche de gaz à la frontière entre la Mauritanie et de Sénégal en mer, un port a été aménagé à 10 Km des côtes. Ainsi un brise-lame a été fait à 1 Km de long et est composé de 21 caissons préfabriqués en béton qui seront installés sur le hub pour protéger les bateaux qui vont produire et traiter le gaz qui sera extrait de la poche de gaz. La pose des caissons est prévue au mois de juin prochain.

L'annonce a été faite par Antoine Bidault, directeur de projet de Eiffage génie civil marine à Dakar hier, vendredi 9 Avril lors d'une visite effectuée par le directeur général du Port autonome de Dakar sur les chantiers de cette infrastructure. « Aujourd'hui sur les 21 caissons, on a commencé 6. Le plus avancé est prêt pour la mise à l'eau dans les prochains jours. On doit finir la production des caissons avant la fin de l'année. La mise à l'eau du premier caisson, c'est dans les semaines à venir et le déplacement de ce caisson vers le site du hub d'installation c'est en fin mai pour commencer la pose au courant du mois de juin », a fait savoir M Bidault. Selon lui, ce projet a créé plus de 1700 emplois directs sans compter les emplois indirects qui sont créés dans les carrières et les cimenteries.

Aboubacar Sédikh Bèye, directeur général du Port autonome de Dakar trouve que ce projet est une illustration de ce que l'Etat compte faire en termes d'attraction des investissements étrangers au Sénégal. « Il faut favoriser et multiplier ces genres de chantiers au Sénégal. Pas moins d'une quinzaine d'entreprises sont impactées par ce projet. Ce chantier a fait l'objet d'un appel d'offre de Btp à l'international. Donc le port en relation avec Eiffage Sénégal a postulé et nous avons reçu à plusieurs reprises des missions de Bp sur l'impact environnemental et social mais aussi sur la cogestion », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il informe que ce site aménagé sur une superficie de 12 hectares sera cédé au port de Dakar à la fin des travaux de même que le quai qui a été dragué de 7 mètres près du site.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.