Sénégal: Mbour / Lutte contre les licenciements - Les travailleurs de l'usine Ikagel battent le macadam

Licenciés par l'usine Ikagel depuis 18 mois, les travailleurs sous la coordination du collège des délégués ont organisé hier, vendredi, une marche sur deux kilomètres partant de leur lieu de travail dans la périphérie sud-ouest de la commune de Mbour à la préfecture. Ils ont tenu à sensibiliser le préfet Mor Talla Tine sur leur calvaire depuis près de deux ans.

De nombreuses pancartes brandies ont laissé apparaître des messages du genre " Non à la confiscation de nos droits ","Quand l'injustice devient loi, la résistance est un devoir". Jean Noël Gning du collège des délégués des travailleurs de l'usine Kagel est revenu sur les raisons les ayant poussés à battre le macadam.

A l'en croire, des pères de famille désolés de ne pouvoir retrouver leur travail dénoncent avec toute la rigueur les licenciements abusifs les touchant. L'usine spécialisée dans le traitement des céphalopodes et particulièrement le poulpe a permis aux pêcheurs mbourois de faire des fortunes diverses.

Ainsi, toute une économie locale a été animée autour du commerce du poulpe à Mbour allant des gros fournisseurs aux mareyeurs, en passant par les collecteurs de produits au niveau de Mbour et Joal-Fadiouth avant d'en venir aux pêcheurs et autres convoyeurs du céphalopode. Les travailleurs ne comprennent pas pourquoi ils sont laissés en rade dans une période où le poulpe a repris ses droits de cité dominant l'ensemble des sorties et mises à terre des pêcheurs.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.