Sénégal: Macky Sall - «Pour le moment, rien ne justifie l'arrêt des vaccins d'AstraZeneca»

10 Avril 2021

Lors de la conférence de presse conjointe vendredi avec le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, en visite officielle dans le pays, le président de la République, Macky Sall, a de nouveau souligné l'importance de dépassionner le débat sur la vaccination contre le Coronavirus, appelant à faire davantage confiance aux experts.

« Il est essentiel d'écouter les experts en santé et ne pas laisser la passion prendre le dessus. Le Sénégal applique la surveillance active sur la recherche des effets secondaires des vaccins anti-Covid », a-t-il fait comprendre, ajoutant que « pour le moment, rien ne justifie l'arrêt des vaccins d'AstraZeneca. Nous administrons aussi le vaccin Sinopharm et sommes à la recherche de Sputnik V et de Johnson and Johnson ».

A l'en croire, la question de la vaccination n'est pas politique, elle est médicale. Il est important que les populations soient vaccinées.

Pour rappel, plus de 300 000 Sénégalais ont au moins reçu une dose de vaccin depuis le lancement de la campagne nationale de vaccination, le 23 février dernier.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.