Algérie: Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament

Alger — Le ministre de l'Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed, a indiqué, samedi à Alger, que la mise en place d'une industrie ou une politique pharmaceutique nécessite l'implication des prescripteurs afin de pouvoir arbitrer avec rationalité entre des médicaments de la même classe thérapeutique.

Intervenant à l'occasion de l'installation officielle du Comité des experts cliniciens créé auprès de l'Agence nationale des produits pharmaceutiques, le ministre a précisé que son département ne pourra pas mettre en place une industrie ou une politique pharmaceutique sans que les prescripteurs s'impliquent pleinement, pas seulement pour ce qui est de la disponibilité des médicaments, mais aussi dans la dimension économique de l'industrie du médicament, qui contribuera au développement du pays.

Ils seront, en outre, associés à l'élaboration du consensus thérapeutique par pathologie, ce qui permettra de choisir les meilleurs médicaments à moindre coût, a-t-il ajouté.

De son coté, le président du Comité des experts cliniciens, Amar Tebaibia, s'est dit honoré d'avoir été chargé de la mission de présider ce comité tout en espérant être à la hauteur de la confiance qui a été placée en sa personne par le ministre de l'Industrie pharmaceutique.

Il a souligné que l'instance qu'il préside va travailler dans la transparence et le respect de la loi et des règles de l'éthique.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.