Algérie: France - Le PCF condamne l'ouverture d'un comité de LREM à Dakhla occupée

Paris — Le Parti communiste français (PCF) a condamné l'ouverture par le parti "La République en Marche" (LREM), d'une antenne à Dakhla, ville sahraouie occupée par le Maroc, exprimant son soutien indéfectible au peuple sahraoui et à son représentant légitime, le Front Polisario.

"Le Parti communiste français (PCF) condamne cette provocation de La République en Marche qui avilit les engagements internationaux de la France et contribue à la destruction du droit international. Le PCF est indéfectiblement aux côtés du peuple sahraoui et de son représentant légitime, le Front Polisario", a indiqué le PCF dans un communiqué, diffusé vendredi.

Selon le Parti communiste, à travers la décision d'ouvrir une antenne du parti présidentiel, LREM, à Dakhla occupée, sous le prétexte fallacieux d'"être à l'écoute des Français de l'étranger" dans un territoire bouclé par l'armée et dans lequel les étrangers ne peuvent accéder, le président Emmanuel Macron s'engage dans la voie d'une ouverture d'un consulat, une manière d'entériner cette occupation coloniale en violation du droit international".

Alors que s'ouvre dans quelques jours une session de l'ONU dans laquelle le Conseil de sécurité discutera de la situation du Sahara occidental, le PCF a dénoncé le coup de force contre le droit international tenté par Macron à l'image de l'ex président américain Donald Trump. "Ce n'est pas la première fois que Paris, fidèle à son soutien aveugle à Rabat, manœuvre, jouant un rôle déterminant dans le blocage actuel de la situation", a-t-il déploré.

"Cette forfaiture dont la porte-parole des députés macronistes Marie-Christine Verdier-Jouclas se fait l'écho est indigne. Macron qui donne des leçons à la terre entière serait bien inspiré de respecter la légalité internationale en favorisant l'organisation d'un référendum d'autodétermination et en agissant au sein de l'ONU pour que la République arabe sahraouie démocratique (RASD) obtienne un siège de membre permanent", a indiqué le PCF.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.