Afrique: Présidentielle au Bénin - Les béninois aux urnes, ce dimanche 11 avril

C'est apparemment dans le calme que le premier tour de la présidentielle au Bénin a démarré. Les bureaux de vote ont ouvert tôt et les béninois qui ne se pressent pas aux urnes vaguent à d'autres occupations avant d'aller exercer leur devoir citoyen, confie des béninois sur leur page Facebook.

Le ministre Modeste Tihounté Celesta Kérékou après avoir accompli son vote dans la matinée du dimanche 11 avril à l'école primaire publique Tchririmina dans le premier arrondissement, a indiqué que tout ce passe bien à Natitingou. « Maintenant que j'ai pu exprimer mon suffrage, je vais m'atteler à observer globalement ce qui se passe sur le terrain avec mes amis dans les neufs arrondissements de la commune et dans des communes voisines », a-t-il confié au site du journal pro-gouvernemental, La Nation.

Pour sa part, Séverin Quenum,, ministre de la Justice a soutenu après son vote qu'il n'y a pas d'alternative que d'aller voter.

Le Président Patrice Talon qui brigue un second mandat est l'ultra favori de cette élection, à l'absence des poids lourds de la politique béninoise. Dont les candidatures ont été invalidées par la commission électorale.

Le confrère La Nation rapporte que la veille du scrutin, le président de la Cour constitutionnelle, Pr Joseph Djogbénou, a visité, à Cotonou, les deux différents Q.g. électoraux des Organisations de la société civile (Osc), installés dans le cadre de l'observation de la présidentielle de ce dimanche. Il s'y est rendu pour s'imprégner de leur fonctionnement et encourager les acteurs.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.