Algérie: Un forum sur l'investissement agricole et agroalimentaire lundi à Alger

Alger — Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural organise ce lundi un forum sur l'investissement agricole et agroalimentaire, sous le thème "l'investissement, levier de la croissance agricole et agroalimentaire", a appris l'APS auprès de ce département.

Organisé sous le haut patronage du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le forum sera ouvert par le premier ministre, Abdelaziz Djerad, et verra la participation de membres du gouvernement, d'opérateurs économiques et investisseurs, d'organisations patronales et d'institutions et organismes publics et privés.

La rencontre s'inscrit dans le cadre des programmes de la feuille de route du secteur pour la période 2020-2024, émanation des 54 engagements du président de la République, précise la même source.

Pour cette manifestation, les compétences des différents secteurs concernés et les acteurs créateurs de richesse ont été mobilisés en vue d'asseoir les conditions de complémentarité et de responsabilité pour s'assurer de leur implication dans une perspective d'amélioration de la production et de la productivité, avec un impact attendu à moyen terme, sur la réduction des niveaux des importations et l'amélioration du niveau des exportations.

Pour le secteur de l'agriculture, les investissements dans les régions saharienne, seront à l'ordre du jour, et ce, à travers l'Office de développement de l'agriculture industrielle en terres sahariennes (ODAS), qui constitue un outil important d'accompagnement des porteurs de projets.

Il est à mentionner que les travaux du forum se dérouleront sous forme de panels interactifs portant sur le foncier agricole, l'irrigation et l'énergie, l'encadrement financier et enfin, l'agro-industrie, durant lesquels les opérateurs exprimeront leurs attentes et préoccupations auxquels les représentants des différentes administrations vont apporter des réponses appropriées.

Réduire de 2,5 mds de dollars la facture d'importation des produits agricoles

Le ministre du secteur, Abdelhamid Hemdani, avait récemment indiqué que la feuille de route du secteur tracée jusqu'en 2024 permettra de réduire la facture d'importation des produits agricoles à hauteur de 2,5 milliards de dollars, notamment des produits de base comme les céréales, le sucre, la poudre de lait et l'huile.

Dans le cadre de cette feuille de route, le secteur entend cultiver l'arachide, le soja et le colza en vue de réduire la facture des importations de ces matières.

De plus, le ministère œuvre à organiser les zones de production à travers les wilayas du pays, ce qui permet de déterminer une cartographie des surfaces agricoles, à l'horizon 2030.

Le secteur s'emploie également à consolider les capacités nationales de collecte et de stockage des céréales, à travers la réalisation de silos en béton, le lancement d'une opération de réalisation de silos en métal et la réalisation d'un centre de collecte de proximité.

De surcroît, 13 complexes frigorifiques devront être réceptionnés pendant l'année 2021.

D'autre part, le secteur vise à consolider l'exploitation des oasis, moyennant 668 millions USD destinés aux petites exploitations et à la valorisation des productions camelines.

En outre, il est question de stimuler le développement dans les zones montagneuses à travers l'ouverture des sentiers, le rapprochement des sources d'eau et l'encouragement de la plantation d'arbres fruitiers.

En matière de remise en état des terres, le secteur œuvre à la récupération des terres inexploitées et poursuit l'assainissement des terres concédées par voie de concession, notamment dans le Sud.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.