Algérie: Belmahdi appelle à la préservation des symboles de la société

Tizi-Ouzou — Le ministre des Affaires religieuses et des waqfs, Youcef Belmahdi, a appelé dimanche à Tizi-Ouzou, à la veille du mois de Ramadhan, à la préservation des symboles de la société algérienne et ne pas prêter le flanc aux tentatives de stigmatisation d'une quelconque partie de la société algérienne.

Intervenant au cours d'une rencontre avec les imams de la wilaya lors d'une visite de travail, le ministre a appelé à "ne pas tomber dans le piège de l'interprétation surfaite de certains actes et comportements isolés" portant atteinte aux valeurs et symboles de la société algérienne.

Lors de cette rencontre, et à la veille de ce mois de Ramadhan, le ministre a exhorté les imams à jouer leur "rôle au sein de la société" et au respect du protocole sanitaire durant la pratique nocturne des rituels religieux.

Les imams, dira-t-il, doivent "s'impliquer grandement dans la sensibilisation des citoyens à l'esprit de ce mois sacré de ramadhan et aussi, dans ce contexte de pandémie, au respect des mesures sanitaires préventives".

Il a, dans ce sillage, appelé au "respect strict des instructions" de la tutelle concernant la durée des rituels durant ce mois de ramadhan, limités à 30 minutes, et recommandé l'usage des moyens de communication moderne comme palliatif à cette limitation.

Le ministre a, également, exhorté les commerçants à "se prévaloir d'une morale qui sied à ce mois sacré" et à "éviter toute pratique spéculative ou monopolisatrice".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.