Algérie: Industrie pharmaceutique - A1ccélérer la soumission électronique et améliorer l'accès aux molécules innovantes

Alger — Huit recommandations ont été retenues à l'issue de trois ateliers organisés à l'occasion de la journée sur l'industrie pharmaceutique, organisée samedi à Alger par le ministère de tutelle, sous le patronage du président de la République, parmi elles, l'accélération de la soumission électronique, le développement du volet de la recto-vigilance ou encore l'amélioration de l'accès aux molécules innovantes.

Les participants au premier atelier dédié aux modalités d'enregistrement des produits pharmaceutiques ont préconisé la promotion des essais cliniques, en plus de l'accélération de la soumission électronique et aussi l'allègement des modalités d'acquisition des autorisations temporaires d'utilisation (ATU).

Pour les animateurs de l'atelier sur les modalités d'homologation des dispositifs médicaux, il est nécessaire, selon eux, de tenir compte de l'aspect spécifique des dispositifs médicaux de diagnostic in-vitro et d'adapter la réglementation à chaque catégorie de dispositif médical.

Quant à l'atelier ayant trait aux modalités de fixation des prix des médicaments, il a présenté quatre recommandations, à savoir l'amélioration de l'accès aux molécules innovantes en prenant en considération l'apport pharmaco-économique et les équilibres budgétaires des services utilisateurs, appelant, en outre, à faire bénéficier les molécules faisant objet d'un essai clinique de pré-enregistrement sur le territoire national d'un enregistrement accéléré.

Ils ont demandé, aussi, de programmer des séances d'épuration des instances ou encore de programmer plus de dossiers par séance par le Comité économique et enfin de mettre en place les contrats innovants en collaboration avec les départements concernés.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.