Ile Maurice: Edouard Maunick, la manière de dire NON à la mort

Le poète et diplomate mauricien Edouard Maunick est mort, samedi 10 avril à Paris, à 89 ans des suites d'une longue maladie.

L'Académie française l'a récompensé par deux fois : pour avoir contribué au «rayonnement de la langue et de la littérature française» en 1990, et du Grand Prix de la francophonie en 2003, font ressortir les archives sur ce poète hors-norme.

A Maurice, son cri "Ki Koté La Mer ?" résonnera à jamais. Il se fait remarquer avec «Ces oiseaux de sang» en 1954. Cette œuvre d'un écrivain «de sang mêlé» évoque son amour pour son pays natal.

Souvent qualifié de «poète nègre de la deuxième génération» par Léopold Sédar Senghor, qui a préfacé l'un de ses ouvrages, il était parti pour la capitale française en 1960, sans un sou, fair ressortir le journal Le Monde.

Edouard Maunick a été journaliste, entre autres pour les radios France Culture et RFI ou l'hebdomadaire Jeune Afrique. Il a aussi été ambassadeur de Maurice en Afrique du Sud après le changement de régime en 1994, lui qui avait consacré au nouveau président de ce pays alors qu'il était emprisonné un «Mandela mort ou vif» (1986). Il a aussi effectué une carrière au sein de l'Unesco dans les années 1980-1990.

A son frère Jacques Maunick, notre ancien collègue, et toute sa famille, l'express presente ses condoléances émues. On reviendra sur son riche parcours à travers les interviews qu'il nous a consacrées au fil des décennies...

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.