Sahara Occidental: La communauté algérienne à Lyon appelle l'ONU à prendre ses responsabilités

Lyon — Le collectif citoyen de la communauté algérienne établi à Lyon (France), a appelé, samedi, l'ONU à agir et à prendre ses responsabilités en vue de permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination.

En prélude de la tenue de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU autour de la question du Sahara occidental prévue le 21avril prochain, le collectif citoyen communauté algérienne établi à Lyon a appelé l'ONU à "agir et à prendre ses responsabilités pour mettre fin à l'impunité et l'entêtement du Maroc qui se complaît dans le statut quo colonial et pour permettre au peuple sahraoui de jouir de son droit imprescriptible à l'autodétermination".

Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira le 21 avril prochain pour discuter du conflit du Sahara occidental, au moment où les Nations unies poursuivaient leurs efforts pour nommer un nouvel émissaire en vue de relancer le processus politique à l'arrêt.

Au menu de cette réunion virtuelle, un exposé de Collin Stewart, le chef de la mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara occidental (MINURSO).

La question clé pour le Conseil de sécurité est de savoir comment redynamiser le processus politique en vue de résoudre le conflit.

A La Une: Sahara Occidental

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.