Maroc: Tifelt - Interpellation d'une femme et sa fille mineure pour coups et blessures entrainant la mort associés à l'incendie de la dépouille de la victime

Rabat — Les éléments de la brigade criminelle du service préfectoral de la police judiciaire et la brigade judiciaire de l'arrondissement de sûreté de Ben M'Sik à Casablanca ont interpellé, dimanche à Tifelt, une femme et sa fille mineure, âgées respectivement de 58 et 14 ans, pour leur implication présumée dans une affaire de coups et blessures entrainant la mort, associés à l'incendie volontaire de la dépouille de la victime afin de faire disparaitre les traces du crime.

Les services de la police judiciaire de l'arrondissement de sûreté de Ben M'Sik à Casablanca avaient entrepris, samedi 10 avril, les démarches de constatation de la dépouille de la victime retrouvée dans un appartement à Ben M'Sik portant les traces d'une agression avec un objet contondant et incendiée de manière délibérée, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que cette arrestation a été rendue possible grâce à des informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Et d'ajouter que les services de police ont immédiatement entamé d'intenses recherches et investigations sur le terrain qui ont permis, dans un court délai, l'identification et l'arrestation des suspectes, dimanche matin dans la ville de Tifelt, en possession d'effets personnels et de pièces d'identité appartenant à la victime.

La mise en cause adulte a été placée en garde à vue alors que la mineure a été placée sous contrôle policier à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut la DGSN.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.