Afrique: Alisson Becker et la Fondation pour l'OMS lancent une campagne visant à obtenir des ressources et appuyer le traitement des patients de la Covid-19 en commençant dans les Amériques

La campagne « Une bouffée d'oxygène pour la santé » lancée à l'occasion de la Journée mondiale de la santé est le point de départ d'un effort mondial devant permettre l'achat d'oxygène et d'autres fournitures et moyens thérapeutiques pour sauver des vies

Le gardien de but de l'équipe du Brésil, Alisson Becker, ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation mondiale de la Santé pour la promotion de la santé donne le coup d'envoi d'une nouvelle campagne mondiale d'appel de fonds intitulée « Une bouffée d'oxygène pour la santé » sous l'égide de l'OMS et de la Fondation pour l'OMS. L'initiative doit favoriser l'approvisionnement en oxygène et la fourniture d'autres moyens de traitement vitaux destinés aux patients de la COVID-19 dans le monde entier.

Le premier don effectué par Alisson en faveur de la campagne de la « Bouffée d'oxygène pour la santé » contribuera à acheminer des fournitures en Amazonie et viendra appuyer les efforts de l'Organisation panaméricaine de la Santé (OPS), le Bureau régional OMS des Amériques, en faveur du Ministère brésilien de la santé et du Département de la santé de l'État d'Amazonas.

« Je suis fier d'être brésilien et je souhaite au peuple brésilien le meilleur état de santé possible », a déclaré le gardien de Liverpool et de l'équipe nationale de football du Brésil. « Ensemble - a-t-il poursuivi - nous surmonterons cette épreuve et j'entends faire tout mon possible pour aider mon pays, ma Région et le monde entier pendant cette crise de la COVID-19. Les vaccins offrent un grand espoir dans de nombreux pays, mais la pénurie de médicaments et de fournitures essentiels, notamment d'oxygène, pour maintenir en vie les patients hospitalisés continue de se faire cruellement sentir dans bien des endroits. »

Une partie du don effectué par Alisson servira à l'achat de masques de ventilation non invasive destinés aux malades de la COVID-19 hospitalisés dans des parties peu accessibles du Brésil. Les fournitures seront acheminées à huit communes de l'État d'Amazonas - Coari, Humaitá, Itacoatiara, Lábrea Parintins, São Gabriel da Cachoeira, Tabatinga et Tefé.

Le reste permettra d'assurer le remplissage sur place de cylindres d'oxygène à Tabatinga, qui se trouve à la frontière avec la Colombie et le Pérou, contribuant ainsi à surmonter le problème logistique de l'envoi des cylindres vides dans d'autres localités.

Comme l'a souligné la Dre Carissa F. Etienne, Directrice de l'OPS, « Nous restons préoccupés par la situation dans les Amériques où la forte augmentation du nombre de cas de COVID-19 provoque des taux d'occupation très élevés dans les unités de soins intensifs avec un système de santé au bord de l'effondrement. Alors que le nombre de patients qui doivent être hospitalisés ne cesse d'augmenter, les gestes de solidarité comme celui lancé par Alisson Becker peuvent contribuer à fournir aux agents de santé de la Région des fournitures et de l'oxygène leur permettant de sauver des vies.

L'approvisionnement en oxygène est l'une des priorités définies par l'OMS dans son Plan stratégique de préparation et de riposte en faveur duquel le Fonds de solidarité pour la lutte contre la COVID-19 cherche à recueillir des ressources auprès des donateurs individuels, des organismes philanthropiques et des entreprises.

Anil Soni, l'Administrateur de la Fondation pour l'OMS, a remercié Alisson Becker pour son appui généreux en faveur des équipements de santé dans les Amériques et pour le rôle moteur qu'il joue dans la campagne « Une bouffée d'oxygène pour la santé ».

« Il est impossible pour un pays ou un gouvernement de gérer à lui tout seul la riposte à la COVID-19 », a-t-il déclaré. « La campagne de la bouffée d'oxygène pour la santé illustre avec force comment le Fonds de solidarité pour la riposte à la COVID-19 permet à tout un chacun n'importe où dans le monde d'apporter son soutien aux efforts si nécessaires contre la pandémie consentis par l'OMS et ses partenaires. »

À propos de la Fondation pour l'OMS

La Fondation pour l'OMS (en anglais) est un organisme indépendant octroyant des subventions dont le siège est à Genève et qui vise à protéger la santé et le bien-être de tous partout dans le monde, aux côtés de l'Organisation mondiale de la Santé et de la communauté sanitaire mondiale. Elle aide les donateurs, scientifiques, experts, partenaires d'exécution et défenseurs du monde entier à trouver rapidement des solutions nouvelles et meilleures pour relever les défis sanitaires mondiaux actuels et futurs les plus urgents.

La Fondation s'intéresse aux initiatives fondées sur des bases factuelles qui aident l'OMS à atteindre l'Objectif de développement durable (ODD) 3 (« Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge »). Elle vise en particulier à réduire les risques pour la santé, à éviter les pandémies, à améliorer la prise en charge des maladies et à créer des systèmes de santé plus robustes. Pour y parvenir, elle cherche à améliorer la sensibilisation à ces problèmes et à aider ses partenaires, notamment l'OMS, à se préoccuper du sort de chacun et à faire en sorte que le monde soit prêt à faire face à toute situation d'urgence sanitaire qui pourrait survenir.

Fondation pour l'OMS. Ensemble, nous avons tant de choses à accomplir.

Site Web de la campagne (en anglais) : https://donate-brazilcovid19.who.foundation/

À propos de l'OPS

L'OPS collabore avec les pays de la Région des Amériques pour améliorer la santé et la qualité de vie de la population. Fondée en 1902, elle est la plus ancienne organisation internationale de santé publique au monde. Elle sert de Bureau régional OMS des Amériques et constitue l'organisation chargée de la santé au sein du système interaméricain.

Plus de: WHO

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.