Madagascar: Coronavirus - Deux décès suspects interceptés par les gendarmes

La gendarmerie a intercepté des faux certificats de décès de personnes ayant succombé au coronavirus. Ce qui a permis aux familles de ces personnes décédées de transporter leurs dépouilles mortelles, vers leurs villages d'origine. Le premier cas a été appréhendé à Manakara. La personne est morte de Covid-19. Un médecin, famille de la victime a établi un autre certificat de décès qui mentionne qu'elle a succombé à une autre maladie.

Le corps a pu être trans- porté jusqu'à Manakara, s'il devrait être enterré dans la région où le décès est survenu. Le deuxième cas concerne une personne fortement suspectée d'avoir succombé au coronavirus, à l'hôpital Anosiala. Sa famille était sur le point de transporter son corps vers Vohipeno, lorsque la gendarmerie, a interceptée à Vohitsoa Antsirabe. Son corps a été inhumé dans cette commune.

La gendarmerie rappelle que les dépouilles mortelles des personnes qui ont succombé au coronavirus ou celles qui sont fortement suspectées d'avoir succombé à cette maladie, doivent, impérativement, être enterrées dans le plus bref délai, dans la région même où le décès est survenu.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.