Tunisie: MAFF de Malmö - Le cinéma tunisien rafle 6 prix, "The Man Who Sold His Skin" sacré meilleur film

Tunis — «L'Homme qui a vendu sa peau» de Kaouther Ben Hania et "The Dilemma" de Ghazi Zaghbeni sont les principaux films tunisiens primés au Festival du film arabe de Malmö (MAFF), organisé du 6 au 11 avril, à Malmö en Suède.

Le palmarès de la compétition officielle de la 11e édition du MAFF, dédiée aux longs et aux courts métrages, a été dévoilé dimanche. La cérémonie de clôture a eu lieu, sans le public, au siège de la bibliothèque de la ville, "The Malmö Central Library".

Le cinéma tunisien est également primé à la plateforme des fonds de postproduction, "MAFF industry Days", qui est organisée en parallèle au Festival, du 6 au 10 avril.

2 lauréats dans la compétition officielle

«The Man Who Sold His Skin» de Kaouther Ben Haniaa remporté le prix du meilleur film, une récompense dotée de 20.000 couronnes suédoises. En parallèle avec sa nomination, le film est diffusé sur la plateforme du MAFF.

Ce long métrage de fiction est une coproduction entre la Tunisie, la France, l'Allemagne, la Belgique et la Suède.

Il s'agit du second film de Ben Hania à avoir bénéficié des financements du Swedish Film Institute, en phase postproduction, après son film "Beauty and the Dogs (La Belle et la Meute), sorti en 2017. Les deux oeuvres ont également été les films d'ouverture du MAFF.

Après sept inscriptions aux Oscars, «The Man Who Sold His Skin» est devenu le premier film tunisien à atteindre une étape avancée des nominations à des prestigieuses récompenses cinématographiques américaines.

Il est nominé dans la shortlist des Oscars 2021, parmi une liste de 15 œuvres candidates pour l'Oscar du meilleur film étranger.

En prévision de la cérémonie des Academy Awards qui aura lieu le 25 avril à Los Angeles, le film est sorti en Tunisie et dans les principales villes aux Etats -Unis.

Pour sa première sortie en salles, «The Man Who Sold His Skin» est actuellement dans les salles Tunisienne depuis le 30 mars et dans les salles américaines depuis le 2 avril. Le film fera également le tour des salles dans plus de 20 pays dont la France, la Belgique, l'Allemagne et la Suède, les pays coproducteurs.

"The Dilemma" ( La Fuite) de Ghazi Zaghbeni a remporté le Prix du meilleur scénario, attribué à Ghazi Zaghbeni. Présenté en avant-première dans le cadre des JCC 2020, ce long métrage a fait sa sortie en salles depuis fin décembre dernier.

Le jury de la compétition des longs-métrages a réuni la cinéaste palestinienne Najoua Najjar, l'actrice-réalisatrice saoudienne Fatma Benoui, la chercheuse cinématographique Leila Chradi, la journaliste libanaise Raya Abi Rached et le scénariste égyptien Tamer Habib.

 3 projets de films primés au MAFF Industry Days

Trois projets de films tunisiens ont obtenu 4 prix aux programmes de financement du MAFF dédié aux coproductions cinématographiques arabes et nordiques.

ll s'agit de longs métrages de fiction qui ont été primés parmi une sélection de 7 films. "I'll Go to Hell" réalisé par Ismahane Lahmar a remporté deux prix dont un premier prix pour l'étalonnage des couleurs doté de 10.000 dollars américains est attribué par The Cell Post Production.

Le second prix pour la distribution du film dans le monde arabe est doté de 5.000 dollars américains, en guise de garantie pour un projet de long métrage de fiction, en plus d'un package marketing et 10.000 dollars attribués par MAD Solutions.

" Nothing About My Mother ", projet de film réalisé et produit par Latifa Doghri et Salem Trabelsi a remporté le prix de la distribution en Suède. Ce prix doté de 3.000 dollars américains est attribué par le cinéma arabe en Suède (Arab Cinema in Sweden).

Un prix pour le mixage du son a été attribué à un projet de film du producteur tunisien Faycel Hsayri et le réalisateur Saer Mussa, " Layla Departs Her Soul ", une coproduction entre la Tunisie, le Qatar et la Turquie.

Ce prix doté de 15.000 dollars est présenté par Leyth Productions, et permet de réaliser l'opération de mixage pour une durée de 15 jours.

Le jury de cette catégorie est composé de Alaa Alassad, Meriame Deghedi, Nada Mezni Hafaiedh, Samir Jamal Eddine et Sherif Fathy.

Plus de 115.000 dollars ont été attribués dans le cadre de "MAFF Industry Days", composé de trois programmes de financement. Des fonds de développement et de post-production sont alloués pour soutenir les cinéastes arabes et les coproductions cinématographiques arabes et nordiques.

L'édition 2021 du MAFF s'est déroulée en version hybride, essentiellement en ligne via la nouvelle plateforme de streaming MAFF Play. En raison de la pandémie de la Covid-19, les activités physiques étaient assez limitées et ont eu lieu conformément aux recommandations sanitaires dans la ville de Malmø.

Au line-up de cette édition, 40 films dont 15 longs-métrages et 25 films courts en provenance de 11 pays arabes avec des coproductions de 7 pays européens.

Des projections, des séances débats et des master classes autour de thèmes comme l'écriture du scénario ou le cinéma arabe, ont eu lieu en ligne avec la participation de professionnels du film de la région.

Le MAFF est dirigé par le Palestiniein Mouhamad Keblawi qui est le fondateur du festival. Depuis sa création en 2011, cette plateforme pour la promotion du film arabe en Scandinavie continue d'offrir un panorama de l'industrie du film dans la région arabe et maghrébine.

Ce rendez-vous annuel se présente comme un pont entre les cultures avec le cinéma comme langage visuel universel, afin de consacrer la diversité de la dimension humaine.

Voici le palmarès complet des deux compétitions officielles du MAFF:

Compétition des courts-métrages:

- Mention spéciale pour "Al Sit" par Suzannah Mirghani (Soudan)

- Mention spéciale pour "Tuk Tuk" par Mohamed Kheidr (Egypte)

- Prix du meilleur court métrage (15,000 couronnes suédoises): "The Present" de Farah Nabulsi (Palestine)

//Compétition des longs-métrages:

- Prix du meilleur scénario: Ghazi Zaghbeni pour son film "The Dilemma" (Tunisie)

- Prix du meilleur acteur: Salim Dau pour son rôle dans "Gaza Mon Amour" du duo Arab Et Tarzan Nasser (Palestine, France, Allemagne, Portugal, Qatar)

- Prix de la meilleure actrice: Naima Lemcherki pour son rôle dans "Autumn of Apple Trees" de Mohamed Muftakir (Maroc).

- Prix du meilleur réalisateur: Abdulaziz Al-Shalahi pour son film "The Tambour of Retribution" (Arabie Saoudite).

- Prix spécial du jury (15.000 Couronnes suédoises): "Their Algeria" de Lina Soualem (France, Algérie, Suisse, Qatar)

- Prix du meilleur film (20.000 Couronnes suédoises): "The Man Who Sold His Skin" de Kaouther Ben Hania Hania (Tunisie, France, Belgique, Allemagne, Suède)

- Prix du public (25.000 Couronnes suédoises attribuées par la municipalité de Malmö) : "Curfew" d'Amir Ramses (Egypte).

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.