Sénégal: Des jeunes de Louga formés sur la "responsabilité citoyenne"

Louga — Cinquante-cinq jeunes de Louga (nord) seront formés à "la responsabilité citoyenne", dans le cadre d'une initiative sénégalo-belge, a appris l'APS des responsables de la formation.

Le Projet d'éducation à la citoyenneté mondiale de Louga, fruit de la collaboration du Festival international de folklore et de percussion de Louga (FESFOP) et de l'ONG Défi Belgique Afrique, va assurer la formation des jeunes en vue de "la consolidation d'une conscience citoyenne nationale et mondiale" des bénéficiaires.

"Nous devons reconstruire une véritable conscience citoyenne, faire revenir au-devant nos valeurs et traditions citoyennes et patriotiques, réadapter nos curricula à nos aspirations fondamentales", a expliqué le président du FESPOP, Babacar Sarr, lors du lancement de la sixième édition de cette formation à l'initiative des partenaires belges et sénégalais.

Le but du Projet d'éducation à la citoyenneté mondiale de Louga "est de susciter chez les jeunes un engouement pour les connaissances, les valeurs et les attitudes citoyennes", a expliqué M. Sarr.

Les partenaires veulent également pousser les bénéficiaires de la formation à une "mobilisation collective en faveur du développement socioéconomique".

Chaque année, les responsables du projet réunissent à Louga des lycéens et collégiens de la ville et de la Belgique, pour des activités économiques, sociales et culturelles.

"A cause de la pandémie de Covid-19, nous ne pourrons pas recevoir les jeunes Belges. Mais ils pourront suivre le programme via des visioconférences", a expliqué le président dub FESPOP.

L'agriculture familiale, l'environnement, les changements climatiques, le genre, la paix et les droits de l'homme font partie des centres d'intérêt de la formation, selon M. Sarr.

La formation à ces "thématiques feront des jeunes des personnes engagées pour les transformations sociales", a-t-il dit.

Le Projet d'éducation à la citoyenneté mondiale de Louga, mis en œuvre depuis 2017, a permis de former près de 600 jeunes de la Belgique et du Sénégal, selon Babacar Sarr.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.