Togo: 'Coup de force et mascarade'

10 Avril 2021

L'Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition) commence par douter de la sincérité du gouvernement.

Ce parti participe au cadre de la concertation nationale des acteurs politiques (CNAP) destiné à améliorer le climat de confiance au sein de la classe politique et à préparer les élections régionales.

Mais l'élection du nouveau maire de la commune de Lacs 3, Edoé Gunn, suscite les critiques de l'ANC.

'Ce dernier coup de force illustre les pesanteurs qui plombent la CNAP. Il compromet gravement la participation de l'ANC aux discussions en cours', a déclaré samedi Patrick Lawson, vice-président de cette formation.

Selon l'ANC, plusieurs irrégularités auraient émaillé le scrutin. Le parti de Jean-Pierre Fabre accuse même le gouvernement d'avoir fait voter un conseiller municipal pourtant démissionnaire.

'Cette mascarade démontre l'incapacité notoire du RPT/UNIR d'organiser des élections sans faire usage de manœuvres frauduleuses', a-t-il ajouté.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.