Afrique: Pas qualifiées à la CAN, l'Afrique du Sud et la Tanzanie brillent en LDC

Dakar — L'Afrique du Sud et la Tanzanie, éliminées de la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2021 reportée en 2022, ont obtenu de bons résultats en Ligue des champions (LDC).

A la fin de la phase des poules, samedi, deux clubs sud-africains, les Mamelodi Sundowns et les Kaizer Chiefs, se sont qualifiés pour les quarts de finale de la LDC, la plus relevée des compétitions interclubs du continent.

L'équipe des Mamelodi Sundowns, dont le propriétaire, Patrice Motsepe, est devenu président de la Confédération africaine de football, s'est emparée de la première place de son groupe en obtenant 13 points.

Les Kaizer Chiefs ont éliminé le Horoya AC de la Guinée, que dirige le Sénégalais Lamine Ndiaye. Ils se qualifient pour les quarts de finale en prenant la deuxième place de leur poule après le match nul (2-2) de samedi, à Conakry.

Le Wydad Athletic Club de Casablanca (Maroc), premier du groupe, jouera, bien sûr, les quarts de finale.

La Tanzanie sera représentée aux quarts de finale de la LDC par le Simba FC (13 points), leader de la poule A, devant même les Egyptiens d'Al Ahly (11 points), champions d'Afrique en titre et demi-finalistes de la Coupe du monde des clubs.

Al Ahly (Egypte), le CR Belouizdad, le MC Alger (Algérie) et l'Espérance sportive de Tunis ont également obtenu la qualification aux quarts de finale.

Malgré cette embellie, Sud-Africains et Tanzaniens ne prendront pas part à la CAN prévue au Cameroun en 2022, l'Afrique du Sud étant éliminée par le Soudan (0-2) lors de la dernière journée.

La Tanzanie, revenue à la phase finale de la CAN en 2019 après trente-neuf ans d'absence, a raté les éliminatoires.

A La Une: Afrique du Sud

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.