Burkina Faso: Bourse du travail du Centre-Est - Un bâtiment flambant neuf inauguré

La BTT est constituée d'un R+1 extensible en R+3 et comporte une salle polyvalente de 500 places, de 3 bureaux, 4 magasins.

Le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Séni Mahamadou Ouédraogo, a présidé, le vendredi 9 avril 2021 à Tenkodogo, la cérémonie d'inauguration et de remise des clefs du bâtiment flambant neuf de la Bourse du travail de Tenkodogo.

Cette journée inaugurale et de remise des clés sera gravée dans la mémoire collective des travailleuses et travailleurs, en ce qu'elle est la troisième infrastructure du genre après celles de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. L'inauguration et la remise officielle des clés du bâtiment flambant neuf de la Bourse du travail de Tenkodogo (BTT) aux organisations syndicales de travailleurs de la région du Centre-Est, sont intervenues, le vendredi 9 avril 2021 à Tenkodogo, au cours d'une cérémonie présidée par le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale (MFPTPS), Séni Mahamadou Ouédraogo, en présence du premier responsable de la région, Antoine Ouédraogo. D'un coût estimé à 360 millions francs CFA, le bâtiment est entièrement financé par le budget de l'Etat et constitue la première phase du projet.

Il est composé d'un R+1 extensible en R+3, une salle polyvalente de 500 places, 3 bureaux, 4 magasins, des toilettes modernes, le tout bâti sur une superficie de 4000 m2. La BTT sera complétée par la construction d'un mur, d'une guérite, d'un local technique pour abriter les installations de la SONABEL, un groupe électrogène ainsi que les travaux d'adduction d'eau, dont le coût est estimé à 100 millions francs CFA. Le ministre Ouédraogo a indiqué que la remise des clés de la « maison des travailleurs » au monde syndical en général et aux six centrales syndicales et des syndicats autonomes qui sont représentés à Tenkodogo, en particulier, est l'occasion de confirmer la volonté du gouvernement de tenir ses engagements, malgré les multiples priorités sociales, sécuritaires et sanitaires auxquelles le pays est confronté.

A travers cette réalisation, a-t-il précisé, le gouvernement réitère sa volonté de poursuivre dans cette dynamique pour doter l'ensemble des 13 régions de Bourses du travail. De l'avis de Séni Ouédraogo, la Bourse du travail est un symbole en ce sens qu'elle est l'élément qui matérialise la vie et l'activité syndicale, l'incarnation de la vocation des organisations syndicales à œuvrer pour l'épanouissement des travailleurs par l'amélioration continue de leurs conditions de travail et de vie. A en croire le ministre Ouédraogo, l'Unité d'action syndicale (UAS) et le patronat forment avec le gouvernement le triptyque consacré comme une modalité de gestion de la relation de travail aussi bien dans le secteur public que privé.

Un cadre de réflexions

Il a souhaité que la BTT soit le cadre de réflexions profondes et fécondes, d'où germeront des propositions et des actions à même de contribuer, de façon décisive, au progrès social et à la consolidation de l'unité nationale, pour un progrès réel au bénéfice de tous. «Je demeure conforté dans la dynamique que le dialogue et la concertation permanente restent les leviers incontournables pour la construction d'un Burkina moderne, de paix et de solidarité où il fait bon vivre, comme l'a annoncé le Président du Faso dans son discours d'investiture du 28 décembre 2020 », foi du ministre Ouédraogo.

Le porte-parole des centrales syndicales et des syndicats autonomes, par ailleurs secrétaire général de la Confédération nationale de travail du Burkina (CNTB), Marcel Zanté, a dit la satisfaction de ses camarades par rapport à l'infrastructure qui leur a été remise. « Nous pensons que si nous arrivons à avoir des joyaux de ce genre dans les régions, nous serons beaucoup plus à l'aise pour mener nos activités. Nous remercions et félicitons le ministère pour ce travail même si nous reconnaissons qu'il y a des éléments encore à ajouter », s'est réjoui M. Zanté. Il a invité ses camarades des six centrales syndicales et des syndicats autonomes, représentés à Tenkodogo, en particulier et de la région, en général, à faire bon usage du joyau qui leur a été offert, pour accueillir leurs différentes rencontres et autres manifestations.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.