Burkina Faso: Soutien aux forces de défense et de sécurité - Chériff Sy galvanise les troupes du Nord

Le ministre d'Etat, ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants, Chériff Sy (droite), a encouragé la troupe à poursuivre son exploit.

Le ministre d'Etat, ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Chériff Sy, a rendu visite, aux troupes du 12e Régiment d'infanterie commando (RIC), du groupement départemental de la gendarmerie et de la 4e compagnie de la brigade nationale des sapeurs-pompiers, le samedi 10 avril 2021 à Ouahigouya.

La visite du ministre de la Défense nationale, Chériff Sy, a débuté le 10 avril 2021 à Ouahigouya par un exercice de simulation d'attaque de groupes terroristes. Sur le champ de tirs du 12e Régiment d'infanterie commando (RIC) de Ouahigouya, les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont démontré leur capacité à contrer les attaques. Selon le Chef de corps du 12e RIC, le lieutenant-colonel, Mohamed Arsalane Emmanuel Zoungrana, c'est une simulation d'une embuscade de l'ennemi sur la brigade.

« Le 1er échelon a été pris à parti, l'unité a automatiquement riposté. Considérant que le volume de l'ennemi et sa distance permettaient de monter un assaut alors, l'unité a monté une attaque frontale, terminée par un assaut brutal sur l'ennemi, le réduisant entièrement à zéro sur sa position », a-t-il expliqué.

Par cet exercice, le ministre Chériff Sy, a été convaincu de la capacité de ses « hommes » à prendre le dessus sur l'ennemi. Après cette simulation d'attaque, cap a été mis vers les locaux du groupement départemental de la gendarmerie.

Là, le ministre a échangé avec le personnel. La visite a pris fin à la 4e compagnie de la brigade nationale des sapeurs-pompiers. A entendre le capitaine Adama Sanou, commandant de la compagnie, la brigade a été créée en 1997. En plus des quatre provinces de la région (Yatenga, Zondoma, Loroum et Passoré), son rayon d'action s'étend dans la province du Soum et de l'Oudalan.

« En plus de nos missions d'assurer la distribution des secours d'urgence, les sapeurs-pompiers interviennent également sur le terrain de combat contre le terrorisme », a-t-il souligné. En effet, a soutenu M. Sy, étant donné que les pompiers ont un statut de militaires, ils sont aussi sur le théâtre des opérations. « Des détachements essentiellement composés de sapeurs-pompiers sont sur le front. Et, les lances qu'ils tiennent ne crachent pas que de l'eau mais aussi du feu », a-t-il confié.

Des FDS, audacieux

Les soldats du feu sont aussi des soldats très engagés de lutte contre le terrorisme.

A l'issue de la visite, il a affirmé que dans l'ensemble, toutes les composantes des forces armées nationales remplissent leurs missions et donnent satisfaction à plus d'un titre. « J'ai constaté que le moral de la troupe est bon, il est même haut, car nos éléments sont très engagés, ont de l'audace et de l'ingéniosité pour contourner les obstacles qu'ils rencontrent. Ils sont toujours déterminés à mener à bien les missions qui leur sont confiées. En tant que le chef de ce département, je ne peux que m'en réjouir », a-t-il souligné.

A l'écouter, ils ont même interpelé le gouvernement afin qu'il puisse mettre en place rapidement un processus de résilience à la fois des FDS mais surtout des populations. « Si le travail abattu n'est pas accompagné avec des projets de développement et le retour de l'administration, il est difficile pour les FDS d'atteindre les résultats escomptés. Toute chose que le gouvernement s'applique à mettre en place dans les zones, autrefois dans l'insécurité », a soutenu Chériff Sy. Pour lui, la visite lui a permis de constater un certain nombre de difficultés sur lesquelles son département va agir le plus rapidement.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.