Afrique de l'Ouest: L'insécurité alimentaire au Sahel devrait augmenter durant l'été

L'insécurité alimentaire atteint un nouveau pic, a relevé le Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) du Sahel. C'est un constat une nouvelle fois inquiétant pour la région.

Lors d'une réunion virtuelle qui s'est terminée vendredi 9 avril, le RPCA fait le point sur la situation de sécurité alimentaire dans la région du Sahel et se penche sur les prévisions pour la période « soudure » de l'été.

19,6 millions de personnes actuellement au Sahel et en Afrique de l'Ouest ne mangent pas à leur faim, selon les experts de la région, qui prévoient une aggravation de cette crise alimentaire entre deux récoltes dans les prochains mois.

Les analystes du Réseau de prévention des crises alimentaires s'attendent à ce que 27 millions de personnes se retrouvent en besoin d'assistance immédiate, soit plus de 9 % de la population des 14 pays concernés et la pandémie de Covid-19 a aggravé la situation.

Insécurité et instabilité

Ces crises récurrentes résultent de plusieurs facteurs, avec l'insécurité, l'instabilité et les conflits, comme première cause. Mais il y a d'autres défis dans la région, comme les problèmes fonciers, les conflits entre éleveurs et agriculteurs provoqués par la transhumance ou encore le changement climatique.

Devant la dégradation de la sécurité alimentaire au fil des années, certains responsables appellent à voir plus loin que la réponse immédiate apportée aux populations sous forme d'aide humanitaire, qui devrait être « une solution de dernier recours ».

A La Une: Afrique de l'Ouest

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.