Tchad: La présidentielle en direct

Environ 7,3 millions d'électeurs sont appelés aux urnes au Tchad où Idriss Deby Itno brigue un 6ème mandat.

Tous les horaires sont indiqués en temps universel.

9h00: Le taux de participation est le principal enjeu de cette élection sans suspense. "J'ai voté plus de cinq fois déjà, cela ne change rien" témoigne un jeune rencontré dans les rues de N'Djamena, qui a décidé de ne pas aller déposer son bulletin dans l'urne cette fois. Malgré son diplôme, il n'a pas réussi à trouver un travail à la hauteur de ses espérances. "Je suis fatigué, je ne vote pas", ajoute-t-il, désillusionné.

Jean-Pierre, a lui aussi décidé de ne pas aller voter. Diplômé et sans emploi, il ne veut pas participer à ce "simulacre d'élection" dont il pense qu'elle "ne va pas apporter de changement". Ces trente dernières années, poursuit-ils, les Tchadiens n'ont fait que s'appauvrir tandis que "Idriss Deby a dilapidé toutes les ressources du pays pour s'acheter des armes et pour enrichir ses propres parents".

8h00: De nombreux observateurs, dont 650 observateurs nationaux, sont déployés à travers le pays. Parmi eux, Ngarti Ngaringar Désiré, chef de mission de l'ONG "Centre de solidarité des jeunes pour la formation et le développement" (CSJEFOD). "Nous lançons un appel à la jeunesse et à la population en général d'exprimer leur devoir civique", a-t-il déclaré au micro de la DW à N'Djamena.

7h00: Démarrage du vote, tous les bureaux n'ont pas ouvert à l'heure dans la capitale. Le président sortant Idriss Deby Itno a voté avec son épouse au bureau de vote Carré 3 Hassan Ibrahim, dans le centre-ville de N'Djamena. "J'appelle tous les Tchadiennes et Tchadiens où qu'ils se trouvent à venir voter massivement pour exercer leur devoir et le droit de choisir le candidat qu'ils pensent être le meilleur pour eux", a-t-il déclaré devant une nuée de journalistes, de militaires et de policiers en armes.

Les principales informations

Environ 7,3 millions d'électeurs tchadiens (sur 15 millions d'habitants) sont appelés aux urnes, dont le président sortant, le maréchal Idriss Deby Itno. En face de lui, six candidats: Félix Nialbé Romadoumngar, Albert Pahimi Padacké, Théophile Yombombe Madjitoloum, Baltazar Aladoum Djarma, Brice Mbaïmon Guedmbaye et Lydie Beassemda, seule et première femme candidate de l'histoire du Tchad.

Trois candidats, dont le rival historique Saleh Kebzabo, se sont retirés du scrutin mais leurs noms figurent toujours sur les listesAvec six candidats de faible envergure en face de lui depuis ladéfection des principaux opposants, le principal enjeu du scrutin pour Idriss Deby Itno est le taux de participation.

Les résultats provisoires sont prévus le 25 avril, et les résultats définitifs le 15 mai.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.