Sénégal: Alioune Ndoye préoccupé par l'entretien des infrastructures et équipements de pêche

Bettenty — Le ministre des Pêches et de l'Economie maritime, Alioune Ndoye, a appelé dimanche les acteurs de ce secteur économique à préserver et entretenir les infrastructures et équipements réalisés par l'Etat.

"J'appelle les acteurs à entretetenir les insfrastructures et équipements réalisés à coup de milliards de francs CFA avec l'argent du contribuable", a lancé M. Ndoye à l'étape de l'île de Bettenty (Foundiougne) de sa tournée de deux jours dans la région de Fatick.

Venu s'enquérir de l'état des insfrastrutures et des besoins des acteurs locaux, il a déploré, "le défaut d'entretien et de réparation" des équipements des sites visités.

"Le défaut d'entretien et de réparation de ces infrastructures impacte sur leur durée de vie", a-t-il ajouté en présence des acteurs locaux du secteur de la pêche.

Alioune Ndoye a tour à tour visité des infrastructures dans les localités de Djiffer, Fatick, Ndangane, Missirah où encore dans l'île de Bettenty.

"Partout, a-t-il souligné, le constat est que nous notons une faiblesse dans le mode de gestion et d'entretien des infrastsrutures et équipements du secteur".

"De ce fait, nous appelons, les acteurs à davantage s'organiser mais aussi les mairies en tant que démembrement de l'Etat à s'impliquer dans la gestion des infrastructures du secteur de la pêche", a lancé M. Ndoye par ailleurs maire de la commune de Dakar-Plateau.

Accompagné des autorités administratives et locales du département de Foundiougne, le ministre a offert des équipements aux femmes transformatrices et au Comité local de péche artisanale (CLPA) du village de Béttenty.

La visite du ministre Alioune Ndoye à Fatick entre dans le cadre d'une tournée nationale initiée par son département pour "diagnostiquer les besoins en investissement, en équipement et en accompagnement" du secteur de la pêche.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.