Maroc: Produits alimentaires - A la veille du Ramadan, le contrôle sanitaire s'intensifie

Casablanca — En prélude au Ramadan, le mois sacré où les rites de consommation se voient complètement chamboulés, le dispositif du contrôle sanitaire des produits alimentaires tourne à plein régime pour pallier toute nuisance à la santé du consommateur.

Fidèle à ses missions, l'Office national de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) a mobilisé ses services de contrôle deux mois avant le début du mois de ramadan pour s'assurer de la conformité des produits alimentaires destinés à la consommation sur le marché national.

Dans cette optique, le contrôle des produits alimentaires d'importation au niveau des postes d'inspection frontaliers a été renforcé pour que seuls les produits conformes aux exigences réglementaires en vigueur peuvent être admis sur le territoire national, notamment les produits les plus consommés durant le mois sacré (dattes, fromages, jus...), a indiqué à la MAP, le directeur du contrôle des produits alimentaires à l'ONSSA, Abdelghani Azzi.

L'Office a également renforcé la surveillance des établissements agro-alimentaires autorisés/agréés par l'ONSSA (plus de 8600) pour s'assurer du respect des exigences requises en matière d'agrément/autorisation notamment par le contrôle des 5 M (Milieu, Matière, Moyen, Méthode, Main d'oeuvre), a-t-il ajouté, notant que cette surveillance a été aussi une occasion pour les inspecteurs de s'assurer de la traçabilité et de l'autocontrôle mis en place par les opérateurs pour vérifier la salubrité des produits commercialisés.

Des prélèvements d'échantillons de produits alimentaires préparés et de matières premières ont été réalisés pour subir des investigations analytiques. Toute non-conformité constatée est immédiatement sanctionnée par des PV d'infractions, des suspensions ou de retrait d'agrément/autorisation.

En outre, M. Azzi a fait savoir que le contrôle des points de vente et des lieux de restauration s'est intensifié dans le cadre des commissions mixtes locales présidées par les autorités provinciales, avec comme objectif principal la saisie de produits non conformes ou douteux.

Ce contrôle en commission se veut aussi une occasion pour sensibiliser les opérateurs au respect des exigences sanitaires pour une meilleure protection des consommateurs (commerce des produits provenant d'établissements agréés/autorisés, respect des conditions de mise en vente..). En cas de contestation d'infraction, les produits sont saisis et détruits et des PV sont dressés contre les contrevenants.

Les habitudes alimentaires des Marocains durant ce mois sacré portent sur un menu particulier qui privilégie certains produits et intrants, dont la consommation monte en flèche en cette période.

Ainsi, les principaux produits visés par le contrôle mis en œuvre par les agents de l'Office, selon M. Azzi, sont surtout ceux les plus largement consommés durant le mois sacré, à l'instar des produits laitiers, les viandes, les produits de la pêche, les dattes, les jus et le miel.

Produits alimentaires: les mises en garde de l'ONSSA

Le consommateur se trouve face à une multitude de risques induite par la non-conformité des produits alimentaires. L'ONSSA met en garde, dans ce sens, contre les produits d'origine inconnue, non issus d'établissements agréés/autorisés par l'Office.

Ainsi, le consommateur est conseillé d'exiger des produit portant le numéro d'agrément/autorisation de l'ONSSA ou importés, alors que l'étiquetage doit être en langue arabe, a relevé M. Azzi, notant que le risque provient également des produits non exposés à la vente dans les bonnes conditions (non-respect de la chaîne du froid, la proximité à des sources de pollution et de contamination...) et les produits non commercialisés dans des points de vente fixés.

Les consommateurs sont également exposés aux risques que présentent les produits préemballés dans des unités de vente sans étiquetage et bien qu'ils sont étiquetés ne sont pas préparés dans des établissements agréés/autorisés ou importés et les produits préparés dans des points de vente ne répondant pas aux exigences requises sur le plan sanitaire, a-t-il expliqué.

L'ONSSA est chargé d'appliquer la politique du gouvernement en matière de sécurité sanitaire des végétaux, des animaux et des produits alimentaires depuis les matières premières jusqu'au consommateur final, y compris les denrées destinées à l'alimentation des animaux.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.